Jazz / Musiques - Gros Plan

Joel Hierrezuelo

Génération Spedidam

Chanteur, percussionniste et guitariste cubain, Joel Hierrezuelo, après avoir longtemps mis son talent au service des autres, signe un premier album en forme de révélation.

A Cuba, la musique est une affaire de famille, et Joel Hierrezuelo n’échappe pas à la règle. Parmi ses aïeux, il compte deux fameux frères, Lorenzo Hierrezuelo (qui forma un duo vocal historique avec la chanteuse Maria Teresa) et Reynaldo, plus connu sous le nom de « Rey Caney », membre avec le premier du duo Los Compadres. Autant dire que Joel Hierrezuelo avait de qui tenir quand il s’est lancé dans la musique. Né à La Havane, ami de jeunesse de Roberto Fonseca avec qui il a abondamment collaboré, Joel Hierrezuelo a initialement suivi des études pour devenir professeur de musique mais l’appel de la scène a été le plus fort. Venu en France en 1997, il s’y est installé et a développé une riche carrière de percussionniste. Parmi ses associations notables, il compte sa participation à différents projets du pianiste et chanteur disparu Alfredo Rodriguez, du regretté percussionniste Anga Diaz ou encore de nombreux engagements dans diverses formations de son ami Roberto Fonseca, du groupe Temperamento jusqu’à son disque avec la chanteuse Fatoumata Diawara. Plus récemment, Joel a tourné avec le duo malien Amadou et Mariam et enregistré avec Manu Katché.

Une vision personnelle

Désormais bien inséré dans le paysage hexagonal, et après avoir longtemps mis son talent au service des autres, Joel Hierrezuelo, à 46 ans, a décidé de sortir de l’ombre. Entouré d’un quintet de jazzmen qui comprend quelques-uns des plus fameux « Cubains de Paris », comme le contrebassiste Felipe Cabrera et le batteur Lukmil Perez, auquel il a associé le pianiste israélien Yonathan Avishai, qui semble natif de La Havane tant il se fond dans l’ensemble, et Luis Manresa à la guitare tres, le musicien déploie dans une Zapateo Suite tout l’éventail de son talent. Guitariste instinctif, chanteur à la voix délicate, percussionniste, Hierrezuelo y présente ce qu’il appelle « une vision personnelle de la musique cubaine » qui, loin de se cantonner à un seul registre, ouvre le nuancier de ses couleurs. Par-delà l’ancrage dans les traditions de ses origines, on y perçoit notamment l’influence du contrebassiste Avishai Cohen, lui-même grand adepte des musiques afro-cubaines, des inspirations mandingues ou encore des échos de Caetano Veloso et de la MPB — le guitariste afro-brésilien Munir Hossn figure d’ailleurs parmi les invités de cet album luxuriant. L’émergence d’un musicien sensible.

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Joel Hierrezuelo
du Vendredi 14 septembre 2018 au Vendredi 14 septembre 2018
Studio de l’Ermitage
8, rue de l’Ermitage, 75020 Paris

Concert à 21h30. Tél. : 01 44 62 02 86. Prix des places : de 15 à 20 € euros.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Jazz / Musiques - Agenda

L’art du partage

Deux jours de programmation sur-mesure conçus [...]

L’art du partage : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction