La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Jean-Marc Diébold, un vent nouveau au Centre culturel suisse de Paris

Jean-Marc Diébold, un vent nouveau au Centre culturel suisse de Paris - Critique sortie Théâtre Paris Centre culturel suisse de Paris
© Pierre-Jérôme Adjedj Jean-Marc Diébold

Centre culturel suisse de Paris / Entretien Jean-Marc Diébold

En janvier 2019, Jean-Marc Diébold prend la tête du Centre culturel suisse de Paris (CCS). En accentuant le volet spectacle vivant du lieu et en ouvrant sa programmation à des formes telles que le cirque et la marionnette, il entend poursuivre le travail réalisé par ses prédécesseurs.

Avant de prendre la direction du Centre culturel suisse de Paris, vous étiez à la tête du bureau Théâtre et Danse de l’Institut français d’Allemagne à Berlin. Quel est votre lien avec la scène artistique suisse ?

Jean-Marc Diébold : Il est très ancien, car j’ai grandi et étudié à l’Université de Genève puis de Lausanne, où j’ai démarré ma carrière professionnelle en tant que co-directeur du Théâtre La Grange de Dorigny. Pendant quatre ans, j’y ai soutenu la création romande, avec une priorité accordée à l’émergence. Je suis ensuite allé étudier la gestion d’entreprise culturelle en France, avant de m’engager dans la direction de compagnies de danse et de théâtre françaises et suisses. Après quoi j’ai intégré la scène nationale Le Merlan à Marseille, où j’ai chaque année fait produire et coproduire des artistes suisses. Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot par exemple, ou encore Massimo Furlan et Delgado Fuchs.

Des artistes que l’on retrouve en grande partie dans le programme de votre première saison à la tête du CCS…

J-M. D. : Il était en effet important pour moi de démarrer cette nouvelle aventure avec des artistes que je soutiens de longue date. J’ai ainsi confié les deux jours de lancement, les 17 et 18 janvier 2019, au duo Nicole Fuchs et Marco Delgado, qui avec différents invités proposera un parcours dans l’ensemble du CCS. Je souhaite que le niveau des arts vivants au CCS atteigne celui des arts visuels, domaine dans lequel il est très réputé. Il doit devenir un repère en la matière pour les professionnels et pour le public.

 « L’écriture dramatique suisse est d’une grande vitalité. »

 Vous introduisez aussi des disciplines et des formes jusque-là absentes du lieu. Pourquoi ?

J-M. D. : Je veux placer le CSS sous le signe de l’ouverture. Grâce à des partenariats avec de nombreux lieux, tels que Le 104, Théâtre Ouvert, La Comédie-Française, le Théâtre Mouffetard, la Biennale des Arts de la Marionnette ou encore la Gaîté Lyrique, je l’ouvre à de nouvelles formes telles que le cirque et la marionnette. Et en musique, au jazz. Les artistes suisses qui pratiquent ces disciplines sont méconnus en France. Du 5 au 15 février 2019, j’organise donc un focus nouveau cirque où l’on pourra voir des créations de Stefan Hort, Melissa von Vépy et Julian Vogel & Josef Stiller. En marionnette, on découvrira au Carreau du Temple le travail de la compagnie Trickster-p (du 3 au 5 mai) et celui de Tête dans le sac (22-25 mai). Comme le champ des arts visuels, que j’ai confié à la jeune curatrice Claire Hoffman, la programmation arts vivants mettra en avant des questions de société.

Cela notamment lors d’un focus consacré aux auteurs dramatiques suisses (9 avril – juillet 2019), une autre nouveauté.

J-M. D. : L’écriture dramatique suisse est d’une grande vitalité, dont je veux rendre compte à Paris. Les écritures féminines, surtout, sont très intéressantes et développées. Elles questionnent souvent la place de la femme dans la société. C’est le cas de Julie Gilbert, invitée à trois occasions, d’Antoinette Rychner ou encore de Latifa Djerbi. Toujours dans cette envie de faire du CCS un lieu d’art et de pensée ancré dans le présent, le film documentaire y aura aussi une place importante.

Propos recueillis par Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Jean-Marc Diébold, un vent nouveau au Centre culturel suisse de Paris
Centre culturel suisse de Paris
38 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris

Tel : 01 42 71 44 50. www.ccsparis.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre