La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Les formations artistiques

Proquartet et la formation de jeunes ensembles

Proquartet et la formation de jeunes ensembles - Critique sortie
© D. R. / Georges Zeisel est le directeur de Proquartet.

Publié le 10 octobre 2009

Basé à Fontainebleau, ce centre européen de musique de chambre accueille des ensembles du monde entier.

La musique de chambre a longtemps été délaissée dans les conservatoires français, qui préféraient miser sur un enseignement individuel. Si la situation s’améliore peu à peu, c’est en grande partie grâce à des lieux de formation spécialisés. Aux premiers rangs de ceux-ci figure Proquartet, une association basée à Fontainebleau, fondée en 1987 et devenue en 1999 centre européen de musique de chambre. Chaque année, cette structure accueille en résidence de jeunes ensembles, notamment un grand nombre de quatuors à cordes, venus se perfectionner auprès de chambristes de premier plan, comme Valentin Erben, le violoncelliste du Quatuor Alban Berg, ou Rainer Schmidt, le violoniste du Quatuor Hagen. « Plus de la moitié des jeunes ensembles viennent de l’étranger, nous explique Georges Zeisel, directeur de Proquartet. Par ailleurs, nous développons nos projets à l’international, notamment à travers un partenariat avec le Conservatoire de la Nouvelle-Angleterre, le « Harvard » de la musique de chambre.

Programmation de concerts

Outre la formation pédagogique des ensembles, Proquartet est également investi dans la diffusion et organise chaque année des rencontres musicales, entre mai et juin, dans le département de la Seine-et-Marne. « Les jeunes formations se produisent le plus souvent dans les églises des petites villes du département, tandis que les ensembles confirmés jouent au Théâtre de Fontainebleau », nous dit Georges Zeisel. En plus de ces concerts en Seine-et-Marne, Proquartet organise une saison parisienne dans les salons des Invalides. Même si les cordes sont très largement représentées, les instruments à vent ne sont pas oubliés. Depuis quatre ans, une académie de « souffleurs » est organisée sous la houlette du hautboïste et chambriste reconnu Maurice Bourgue. Enfin, Proquartet a lancé en 2008 une formation destinée aux musiciens amateurs. Des projets ambitieux qui rencontrent néanmoins un écueil de taille : la structure est toujours dans l’attente d’un lieu définitif, envisagé pendant un temps au sein du Château de Fontainebleau. Pour l’instant, les étudiants reçoivent des cours à la Cité des arts à Paris mais aussi dans le sud de la France, à Pont Royal. La musique de chambre ne semble pas être la priorité des pouvoirs publics. « Notre situation financière est dramatique. Nous subissons depuis 2007 une baisse très importante de notre budget », affirme Georges Zeisel.

Antoine Pecqueur

 

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant