La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Karina Gauvin, du baroque à Fauré

Karina Gauvin, du baroque à Fauré - Critique sortie

Publié le 2 octobre 2009

Depuis ses débuts à l’Opéra de Montréal dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi (rôle d’Agrippine), l’opéra baroque rythme la […]

Depuis ses débuts à l’Opéra de Montréal dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi (rôle d’Agrippine), l’opéra baroque rythme la carrière, désormais bien lancée, de la soprano canadienne Karina Gauvin. C’est dans ce répertoire que le public parisien a pu la découvrir depuis quelques années, grâce à la programmation du Théâtre des Champs-Élysées. Avec Alan Curtis et Il Complesso Barocco, elle a ainsi abordé Montezuma de Vivaldi et Ptolémée de Haendel. C’est également avec le chef américain qu’elle a fait ses débuts pour Archiv/Deutsche Grammophon en 2009 dans deux opéras de Haendel, Alcina et Ezio. Tout récemment, elle était Armida dans Rinaldo, au Théâtre des Champs-Élysées. Elle sera en novembre Pamina (La Flûte enchantée) à Montréal.

Karina Gauvin chantera le Requiem de Fauré avec l’Ensemble orchestral de Paris et Accentus les 10 et 11 juin au Festival de Saint-Denis.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant