La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La musique contemporaine dans tous ses états

Nuit d’hiver

Nuit d’hiver - Critique sortie
Légende : Avec le guitariste Jean-Marc Montera, le compositeur électroacoustique Christian Sébille, directeur du Gmem, réveille les nuits d'hiver marseillaises. © Joel Assuied

Musiques écrites et improvisées / Marseille

Publié le 14 novembre 2013

Le festival Nuit d’hiver, organisé par le GRIM, interroge les relations entre écriture et improvisation.

Rapprocher l’Ecole de Vienne, creuset du sérialisme, de l’improvisation, comme le fait cette 11e édition du festival Nuit d’hiver, peut sembler paradoxal. Jean-Marc Montera revendique justement ces « chemins œcuméniques » qui permettent de « faire la jonction entre John Cage et Arnold Schoenberg, via les voies ouvertes par Ornette Coleman et Derek Bailey ». Après tout, la création est toujours mue par l’invention, par l’envie de s’affranchir des conceptions traditionnelles. Illustration au cours de concerts en formes de rencontres avec les invités du festival : le contre-ténor Dominique Visse, le violoncelliste Didier Petit avec Pablo Cueco au zarb, des virtuoses de l’électroacoustique ou les héros de la musique « noise ».

 

J.-G. Lebrun

A propos de l'événement

Nuit d'hiver
du Jeudi 12 décembre 2013 au Samedi 21 décembre 2013

3 impasse Montévidéo, 13006 Marseille
GRIM, 3 impasse Montévidéo, 13006 Marseille. Du 12 au 21 décembre. Tél : 04 91 04 69 59.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant