La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Le Cirque contemporain en France

Les Beaux Orages

Les Beaux Orages - Critique sortie
© Moa Karlberg Légende : Des effets virtuoses démultipliés par le collectif Petit Travers

Odyssud / Ecriture et mise en scène Julien Clément et Nicolas Mathis

Publié le 10 novembre 2014

Formé notamment par Julien Clément et Nicolas Mathis, le collectif Petit Travers s’est fait une place à part dans le jonglage d’aujourd’hui, affirmant la puissance de leur art dans la capacité à habiter le plateau sans artifice. 

La scène est pour le collectif le lieu de l’invention d’une écriture spécifique au jonglage, qui précéderait la mise en scène ou la chorégraphie et se suffirait à elle-même. Les deux metteurs en scène de ce projet ont usé leurs fonds de culotte à l’école du Cirque Plume, avant, pour l’un, de s’envoler vers le Cnac, et pour l’autre de prendre la tangente mathématiques et philosophie, puis Lido… Déjà, avec Pan Pot ou modérément chantant, les explorations du jonglage dans son rapport à la musique ont donné lieu à une pièce d’une très belle richesse rythmique. Dans cette pièce au titre énigmatique – Les Beaux orages qui nous étaient promis –, cinq jongleurs accompagnent Julien Clément et Nicolas Mathis. Dans un espace qui pourrait être celui d’un théâtre aux velours décatis, laissé vide hormis quelques chaises, prennent place des individus à l’allure austère.

Musicalité dans le touché de balles

Comme pour répondre aux injonctions d’une partition musicale ou d’un chef d’orchestre, les voilà qui entament un jeu de lancers de balles blanches, parfaitement réglé rythmiquement dans l’unisson. L’on perçoit alors toute la pesanteur du geste et de l’objet, qui oriente notre regard et notre perception dans un univers où le spectateur est happé et reste en constante suspension. La moindre fantaisie crée soit un dessin dans l’espace, comme une onde dansante qui traverserait la scène en apesanteur, soit une chorégraphie où chaque corps se lève pour troubler l’unité du groupe et jouer de toutes les variables spatio-temporelles possibles. Au final, ils laissent derrière eux une pièce foisonnante, qui sous une pluie de balles, retrouve le fil poétique promis dans le titre, sans jamais perdre de vue le jeu, le rythme, et la musicalité.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Les Beaux Orages
du vendredi 17 octobre 2014 au samedi 18 octobre 2014

4 Avenue du Parc, 31700 Blagnac, France

Odyssud. 


Tél. : 05 61 71 75 14.


Focus Cirque 2014 de l’Institut français, à Auch et Toulouse, du 17 au 21 octobre. www.institutfrancais.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant