La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Le Cirque contemporain en France

Le cœur à cœur du main à main

Le cœur à cœur du main à main - Critique sortie
© Christophe Chaumanet Légende photo : Victor Cathala et Kati Pikkarainen, main à main.

La Grainerie / Cirque Aïtal / Pour le Meilleur et pour le Pire

Publié le 10 novembre 2014

Le Cirque Aïtal a été fondé par Victor Cathala et Kati Pikkarainen, duo franco-finlandais pratiquant le main à main. Après La Piste là, créé en 2007, ils tournent avec Pour le meilleur et pour le pire depuis 2011.

« C’est magique d’avoir l’impression d’amener le rêve et la poésie à l’étranger. »

« Avec Kati, nous nous sommes rencontrés en 1998, à l’école du cirque de Rosny-sous-Bois, et nous avons ensuite fait ensemble l’école de Châlons. Nous avons commencé le main à main en 1999, et avons créé un premier numéro, primé au festival mondial, à Paris, en 2004. L’envie de créer un spectacle est arrivée ensuite : La Piste là est né en 2007, et a connu cinq belles années de tournée. A suivi Pour le meilleur et pour le pire, créé en novembre 2011, que nous avons déjà joué deux cent cinquante fois. Le main à main est une discipline en duo, avec un porteur et un voltigeur. On travaille au sol, avec portés, jetés et rattrapés, de façon statique ou dynamique, dans une perpétuelle recherche de l’équilibre. Pour le meilleur et pour le pire est né de notre envie de nous retrouver tous les deux sur la piste, pour y raconter notre vie de cirque, de nomades et d’itinérants. Nous avons dit oui au cirque, pour les bonnes choses comme pour les mauvaises, et nous avons voulu travailler sur cette contradiction du meilleur et du pire, de l’équilibre et du déséquilibre. Il n’y a pas de routine dans le main à main : la confiance y est systématiquement mise à l’épreuve, elle est très longue à gagner et très facile à perdre. La concentration et l’écoute y sont indispensables.

Dépasser les frontières

Le soutien de l’Institut français nous permet de faire des choses que nous ne pourrions pas envisager de réaliser nous-mêmes : dépasser les frontières, montrer notre travail à l’étranger, tout cela serait beaucoup trop cher si nous devions l’organiser seuls. Déplacer le chapiteau, le matériel, rendre concret un projet de tournée : le soutien de l’Institut français nous permet d’en minimiser les coûts. Plus qu’un coup de pouce à la création, cette aide est un peu comme un accueil à l’étranger. Le cirque français a la réputation d’être novateur et créatif : c’est magique d’avoir l’impression d’amener le rêve et la poésie à l’étranger. Nous avons l’impression d’une vraie écoute de nos spectacles lorsque nous sommes à l’étranger. »

 

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

Pour le Meilleur et pour le Pire
du dimanche 12 octobre 2014 au vendredi 17 octobre 2014

La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l'itinérance, sous chapiteau.


Tél : 05 61 24 92 02.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant