La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Le Cirque contemporain en France

Affirmer son indépendance créatrice

Affirmer son indépendance créatrice - Critique sortie
Crédit : Romain Etienne / item Légende : Cathy Bouvard, directrice déléguée des Subsistances à Lyon, laboratoire international de création artistique.

Cirque et processus de création

Publié le 11 novembre 2014

Cathy Bouvard, directrice déléguée des Subsistances, laboratoire international de création artistique, dresse le portrait de l’artiste de cirque, créateur d’aujourd’hui.  

« En termes de processus de création, les artistes de cirque se donnent enfin une grande liberté. »

« Je n’utilise pas couramment le terme d’auteur, car j’utilise plutôt celui de créateur. Néanmoins il me semble juste et je ne le conteste pas. Pour moi, la problématique du cirque est un peu comme celle de la danse : on a des créateurs, et on a des interprètes qui se consacrent à la création. Ce sont deux choses très différentes. Comme nous avions autrefois les travaux d’acteurs, il y a des travaux de circassiens, c’est-à-dire des formes qui se sont construites autour des numéros, mais qui ne sont pas des œuvres de créateurs. Et puis il y a des œuvres de créateurs, qui expriment des choses complètement irréductibles. Pour moi, un créateur – de quelque domaine que ce soit -, c’est quelqu’un qui nous permet de percevoir le monde d’aujourd’hui un tout petit peu différemment. Cela peut ne pas paraître révolutionnaire, mais en même temps, quelque chose bouge très profondément. Cette idée de  faire bouger la perception me semble être vraiment le point d’évaluation d’un travail artistique.

Urgences intimes

Qu’est-ce qui fait qu’un artiste est un artiste ? Des urgences intimes, et un rapport au monde singulier sont en jeu. Je ne suis pas sûre qu’une formation soit nécessaire pour ressentir cette nécessité, mais la culture générale permet d’aller plus vite dans ce que l’on a à exprimer, sans se perdre en chemin, en prenant en compte ce qui a déjà été mis en œuvre par d’autres artistes pour trouver sa propre voie. En termes de processus de création, les artistes de cirque se donnent enfin une grande liberté. Notes on the circus d’Ivan Mosjoukine, par exemple, affirme une liberté par rapport aux pratiques et à l’idée de prouesse, et de ce fait développe des idées de fond et une vision du monde. Phia Ménard ou Angela Laurier ont aussi évolué en acquérant davantage d’indépendance. »

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

Les Nouvelles Subsistances, 8 bis Quai Saint-Vincent, 69001 Lyon.

Tél : 04 78 39 10 02. www.les-subs.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant