La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Hip Hop Aura

Hip Hop Aura - Critique sortie Avignon / 2011

Publié le 10 juillet 2011

Une fantaisie historico-burlesque signée Farid Berki, qui remonte aux origines du hip hop dans un spectacle-conférence entre danse et théâtre.

Farid Berki fait partie de la première génération de danseurs hip hop en France, complètement autodidacte, biberonnée à la fameuse émission de télévision qui a marqué l’émergence du mouvement. Décollé du macadam, il a su aller plus loin en prenant en charge son propre parcours : il s’émancipe d’un milieu ouvrier pour suivre une formation de professeur de jazz, qu’il complète avec d’autres techniques de corps : contemporain, arts martiaux, claquettes… En 1994, il fonde sa compagnie Melting Spot et se lance dans la création, fondée sur la recherche d’une écriture hip hop en lien avec d’autres univers artistiques (flamenco, capoeira, BD…). Et le pari est gagné : Farid Berki se démarque sur le champ de la création. En 1999, il fait l’expérience d’Avignon en offrant un solo pour le danseur étoile Kader Belarbi dans le cadre du Vif du Sujet. Son parcours témoigne également d’un intérêt pour la transmission, à l’heure où une nouvelle génération de danseurs prend corps. En 2009, il transmet son solo Sur le feel, qui deviendra Du feel à retordre pour un danseur du collectif 6ème dimension.
 
Déconstruire les clichés
 
Hip Hop Aura s’inscrit certainement dans cette veine, avec l’idée de s’attacher profondément à l’histoire du mouvement hip hop toute en gardant une distance ironique vis-à-vis de ses pairs. Sous la forme d’une conférence réunissant deux danseurs et un comédien, y trouvera-t-on la Vérité sur une histoire en train de s’écrire et toujours en manque d’une parole étayée ? Certainement pas, car ce n’est pas le sujet que souhaite finalement aborder Farid Berki. On n’entrera pas dans Hip Hop Aura comme dans un musée, mais plutôt comme dans une tentative joyeuse de déconstruction de tous les clichés encore à l’œuvre lorsque que l’on parle de ce mouvement. Le chorégraphe propose sa propre lecture des événements, à son image, c’est-à-dire nourrie de multiples expériences, à l’aune de sa propre mémoire ouverte sur le monde et sans œillères. Au final, l’Histoire est tournée en dérision, l’humour flirte avec le discours, la danse avec le théâtre, et l’on se plonge dans un hip hop utopique : aujourd’hui, Farid Berki nous permet de rêver son art, de croire en l’improbable, et d’imaginer une suite possible à écrire par la jeune génération.
 
Nathalie Yokel


Hip Hop Aura, de Farid Berki, du 8 au 26 juillet à 12h15, relâche les 13 et 20 juillet, à Présence Pasteur, salle Marie Gérard, 13 rue du pont Trouca. Tel : 04 32 74 18 54.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes