La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Hate Radio et The Civil Wars

Hate Radio et The Civil Wars - Critique sortie Théâtre Nanterre Théâtre Nanterre-Amandiers
Un média populaire comme puissant vecteur de la haine. © Daniel Seiffert

Théâtre Nanterre-Amandiers / texte et mes Milo Rau

Publié le 24 février 2015 - N° 230

A travers Hate Radio et The Civil Wars, Milo Rau s’efforce de mettre en forme une exploration profonde et fine qui dessine un portrait de notre monde. 

Depuis plusieurs années Milo Rau travaille à la reconstitution de situations particulièrement violentes liées à la guerre ou  au fascisme. Hate Radio, créé en 2013 au Festival d’Avignon, braque le projecteur sur le Rwanda en 1994, et retrace le quotidien de la Radio-Télévision Libre des Mille Collines (RTLM), en reconstituant un studio à l’identique. Entre bonne musique et bonnes blagues, chroniques sportives et émissions de divertissement, cette radio novatrice au style décontracté a attisé la haine et lancé des appels au meurtre, utilisant les habituels rouages de la propagande si prompts à décupler les fantasmes. Et la violence se propage en un éclair. Les mécanismes de la haine, ici à l’œuvre à travers un média populaire, sont universels.

Ausculter le présent

Milo Rau et son équipe se sont longuement documentés pour mettre en forme cette émission et cette atmosphère de haine menant au meurtre de masse, interprétées par des comédiens eux-mêmes touchés par le génocide rwandais. Aucun exotisme dans cette radio. Les gens qui ont connu Paris dans les années trente l’ont vécu : rendu possible par une propagande féroce, le basculement dans la terreur se fait bien plus facilement que ce qu’on imagine. The Civil Wars a pour point de départ un projet documentaire sur l’islamisme radical, comme symptôme et comme possibilité, afin de dresser un portrait de l’Europe en crise profonde. Finalement, le projet a évolué en une plongée dans la biographie personnelle des quatre comédiens. « Les acteurs racontent des moments très personnels et très sombres de leurs vies. Il ne sʼagit pas de parler dʼeux, mais de montrer de façon exemplaire les changements survenus dans la société européenne au cours des trente dernières années. Comme dans un drame antique, des gens très spéciaux parlent, mais ce sont des personnages qui nous représentent tous », confie Milo Rau. Une façon d’ausculter notre présent et des manières d’être au monde qui appelle à la prise de conscience et la responsabilité.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Hate Radio et The Civil Wars
du Mardi 3 mars 2015 au Dimanche 15 mars 2015
Théâtre Nanterre-Amandiers
7 Avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre, France
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre