La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -218-Théâtre National de Toulouse Midi~Pyrénées

Voyage musical au pays du conte

Voyage musical au pays du conte - Critique sortie Théâtre Toulouse TNT - Théâtre National de Toulouse
Crédit photo : Louise Kelh Légende photo : Voyage musical dans le rêve des contes de Perrault.

Trois contes / d’après Charles Perrault et Maurice Ravel / adaptation et mes Emmanuelle Prager / transcription et direction musicale Gérard Lecointe

Les cinq musiciens des Percussions Claviers de Lyon réinventent la musique de Ravel pour un voyage au-delà du miroir, dans le rêve et la féérie de trois des contes de Perrault.

Les Percussions Claviers de Lyon explorent la rencontre élégante et inédite entre les contes de Charles Perrault et la musique de Maurice Ravel, portée par le charme de créations virtuelles inventives, illustrant les récits du Petit Chaperon rouge, de La Belle au Bois Dormant et du Petit Poucet. « Si plus de deux siècles séparent ces créateurs, on retrouve dans leur œuvre respective l’élégance et le raffinement, l’ironie tendre et mordante, l’efficacité, l’aigu, le tranchant du propos. », dit Gérard Lecointe, directeur musical de l’ensemble lyonnais. Ravel n’a pas composé pour la percussion, mais son écriture, selon Gérard Lecointe, se prête particulièrement aux possibilités sonores et orchestrales de cet instrumentarium. La partition de Ma Mère l’Oye ne suffisant pas à couvrir l’intégralité des récits, la trame musicale du spectacle puise dans l’ensemble de l’œuvre de Ravel.

La musique, lien entre images et récit

Les images de Louise Kelh, artiste plasticienne, illustrent les contes à la manière de la tradition, s’amusant ainsi à quelques hommages subliminaux à Gustave Doré, que son talent associe à Perrault dans la mémoire collective. Mais contrairement aux gravures ponctuant le texte, les images de Louise Kelh s’animent et suivent la totalité des récits, avec des personnages de chair et d’os. Clarté incisive pour Le Petit Chaperon rouge, rayonnement d’or pour La Belle au Bois Dormant, et indécision des brumes hivernales pour Le Petit Poucet : l’ensemble compose une sorte de cinéma muet qu’accompagnent une lectrice sur un autre écran à l’avant-scène, et les musiciens au plateau. Ceux-là prennent part à la dramaturgie en étant les principaux acteurs du lien entre les deux écrans, entre images et récit.

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

Voyage musical au pays du conte
du Mercredi 21 mai 2014 au Samedi 24 mai 2014
TNT - Théâtre National de Toulouse
1 Rue Pierre Baudis, 31009 Toulouse, France

Tél : 05 34 45 05 05. Site : www.tnt-cite.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre