La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -266-Festival des Rias

Une écriture entre art et politique

Une écriture entre art et politique - Critique sortie Théâtre Brest Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public Le Fourneau
©Lefourneau.com et Franck Betermin Caroline Raffin et Sébastien Miossec

Entretien / Caroline Raffin et Sébastien Miossec

Grâce à un modèle de co-construction unique en son genre, le Festival des Rias propose une écriture singulière dans le paysage des arts de la rue. En harmonie avec le vaste territoire investi, avec une grande diversité de formes et d’esthétiques, à l’image de la création contemporaine en espace public, qui conjugue formes monumentales et moments intimistes.

Caroline Raffin, directrice du Fourneau, et Sébastien Miossec, président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Quimperlé, de quels désirs est née votre collaboration ?

Caroline Raffin : Le projet est d’abord né de l’envie de trois communes côtières, Moëlan-sur-Mer, Clohars-Carnoët et Riec-sur-Bélon, de créer ensemble un festival. Les arts de la rue étant quasi-absents du territoire, c’est cette orientation qui est choisie. De 2009 à 2011, Le Fourneau participe déjà aux premières éditions des « Rias », du nom des vallées fluviales envahies par la mer qui font la particularité de cette partie du Finistère. Elles connaissent un tel succès qu’en 2012 est décidé un changement d’échelle. Avec le soutien de la Communauté d’Agglomération du Pays de Quimperlé, ce sont alors 16 communes qui entrent dans l’aventure. Pour Le Fourneau, cela représente un passionnant terrain de jeu.

Sébastien Miossec : Notre Communauté d’Agglomération s’engage de longue date sur les questions culturelles. Il a donc été naturel de soutenir cette belle démarche. Avec l’ampleur qu’il a pris au fil des années, jusqu’à accueillir plus de 66 000 spectateurs, le Festival des Rias est devenu un élément central de l’identité de notre territoire intercommunal, ce qui nous procure une grande satisfaction. Nous sommes convaincus que les arts de la rue, très rassembleurs, ont un rôle à jouer dans la société actuelle.

Caroline Raffin : « Une vitrine de ce que nous considérons comme le meilleur de la création actuelle en espace public. »

Sébastien Miossec : « Le Festival des Rias est devenu un élément central de l’identité de notre territoire. »

Comment procédez-vous pour l’écriture de chaque édition du festival ?

S.M. : Le personnel de la Communauté d’Agglomération et l’équipe du Fourneau sont en dialogue permanent pour construire le programme des Rias. Le Fourneau a toute liberté en matière de choix artistiques. Grâce à notre bonne connaissance des différentes communes, nous contribuons à la recherche du lieu approprié aux besoins de chaque compagnie.

C.R : Ce travail est vraiment réalisé à quatre mains. Autour du fil directeur de l’eau, le Festival des Rias part des communes littorales pour remonter vers les terres. D’où le choix d’une Chimère mi-poisson mi-homme comme emblème. La ville de Quimperlé accueille toujours un nombre important de propositions. Et chaque année, nous faisons en sorte que 10 des 16 communes participantes soient concernées par le festival.

Avec une trentaine de compagnies programmées, le Festival des Rias affiche un grand éclectisme. Quels sont vos critères de choix ?

C.R. : Une partie des compagnies présentes aux Rias sont accompagnées par Le Fourneau. Le festival est donc pour nous une vitrine de ce que nous considérons comme le meilleur de la création actuelle en espace public. Avec une attention particulière aux démarches artistiques engagées, qu’elles soient le fait d’artistes reconnus – cette année, Marie-Do Fréval, Patrice De Bénédetti, Les Urbaindigènes ou encore la Famille Goldini – ou plus émergents – Collectif du Prélude, Avec des Géraniums. Cette année, nous voulions par exemple faire découvrir à notre public le superbe travail de Nicolas Turon.

S.M. : La grande variété des communes et des paysages de Quimperlé Communauté permet cet éclectisme qui nous tient à cœur, et que nous comptons cultiver encore longtemps.

Anaïs Héluin

A propos de l'événement

Festival des Rias.
du Mardi 28 août 2018 au Samedi 1 septembre 2018
Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public Le Fourneau
11, quai de la Douane, 29200 Brest.

www.lesrias.com


 


Tel : 02 98 46 19 46. www.lefourneau.com


Communauté d’Agglomération Quimperlé Communauté,


1, rue Andreï Sakharov, 29394 Quimperlé Cedex.


Tel : 02 98 35 09 40. www.quimperle-communaute.bzh


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre