La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -291-Bonlieu mise tous azimuts sur la création et la diversité

Un vivant qui passe de Claude Lanzmann, mise en scène d’Eric Didry

Un vivant qui passe de Claude Lanzmann, mise en scène d’Eric Didry - Critique sortie  Annecy Bonlieu - Scène Nationale d'Annecy
© Artangel Extrait du film 1395 days without red

Publié le 7 août 2021 - N° 291

Adaptation pour la scène de l’interview par Claude Lanzmann de Maurice Rossel, qui avait visité les camps d’Auschwitz et de Theresienstadt sans selon lui s’apercevoir de rien, Un vivant qui passe témoigne et interroge.

Au départ, il y a le film de Claude Lanzmann, Shoah, et deux passages avec Maurice Rossel, délégué du Comité International de la Croix-Rouge pendant la Seconde guerre mondiale. Il raconte comment il s’est rendu en 1943 à Auschwitz et en 1944 à Theresienstadt et n’a rien deviné de l’horreur qui s’y tramait. L’interview dans sa version complète a fait l’objet d’un livre et d’un film, Un vivant qui passe, qui est ici adapté pour la scène. Nicolas Bouchaud et Frédéric Noaille interprètent l’intervieweur et l’interviewé. Le dialogue témoigne de la machine de mort mise en place par les nazis et interroge sur notre capacité à nous aveugler. Glaçant et terriblement instructif.

Eric Demey

A propos de l'événement

Un vivant qui passe
du Vendredi 17 septembre 2021 au Mercredi 22 septembre 2021
Bonlieu - Scène Nationale d'Annecy
1 rue Jean-Jaurès, 74000 Annecy.

à 20h30, sauf dimanche à 17h.


Tél. : 04 50 33 44 11.


www.bonlieu-annecy.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant