La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -290-Festival d’Anjou 2021

Un festival exigeant et populaire, rencontre avec Jean-Robert Charrier

Un festival exigeant et populaire, rencontre avec Jean-Robert Charrier - Critique sortie
© Laurent Champoussin Jean Robert-Charrier

Festival d’Anjou 2021

Publié le 18 mai 2021 - N° 290

Directeur du Théâtre de la Porte Saint-Martin et, depuis l’an dernier, du Festival d’Anjou, Jean-Robert Charrier y propose sa première édition.

« Je suis attaché depuis longtemps au Festival d’Anjou, où je me suis rendu de nombreuses fois, et qui est uni par un lien de fidélité au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Les Angevins adorent ce festival, l’un des plus anciens en France, historiquement très ancré dans la région, et qui mérite grandement d’acquérir une véritable dimension nationale. Après l’annulation de l’an dernier, j’étais impatient de programmer cette 71ème édition, même si, pour cette première fois aux commandes du festival, j’aurais préféré bénéficier de conditions plus favorables. Nous avons en effet dû annuler toutes les représentations en intérieur, dont les trois spectacles de Joël Pommerat – Le petit chaperon rouge, Ça ira, (1) Fin de Louis, Contes et Légendes – qui sont heureusement reportés à l’édition prochaine et que je désire fortement proposer au public du festival. Destiné à mettre en lumière de jeunes talents prometteurs, le concours des compagnies a aussi été annulé, car la présence du jury demeurait trop incertaine. Cependant, cette édition éclectique qui compte trois spectacles musicaux empreints de théâtralité et de captivantes mises en scène  promet de très beaux moments.

Pour un théâtre perturbateur

Pour la célébrer, je souhaitais comme visage du festival celui d’une personnalité emblématique du théâtre français. En l’occurrence, celui de Catherine Hiegel, merveilleuse comédienne au parcours impressionnant, âgée de 18 ans sur la sublime photo de l’affiche. Les spectacles sont joués dans de magnifiques lieux patrimoniaux, le Château du Plessis-Macé, le Cloître Toussaint à Angers, les Arènes de Doué-en-Anjou. Le Préfet nous a accordé une dérogation jusqu’à minuit afin que les gens puissent rentrer chez eux à l’issue de la représentation, y compris le 8 juin, c’est une très bonne nouvelle qui rend possible la tenue du festival. Afin de promouvoir l’accès du plus grand nombre au festival, je m’efforce de proposer des prix en légère baisse, entre 8 et 30 euros. Je souhaite effectuer ici le même travail qu’au Théâtre de la Porte Saint-Martin, en programmant de plus en plus de spectacles de théâtre subventionné ; bien qu’il soit subventionné à presque 50%, le festival est associé au théâtre privé. Or le travail sur la forme et l’exigence artistique siéent parfaitement à un tel événement théâtral. Exigence ne veut pas dire élitisme, des spectacles d’une exigence absolue peuvent toucher le grand public, être accessibles à tous. De tels spectacles ne sont pas des outils de divertissement, ils perturbent, bouleversent, chamboulent, transforment. Et c’est réjouissant !  »

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival d’Anjou 2021
du mercredi 9 juin 2021 au vendredi 2 juillet 2021

Tél : 02 41 88 14 14.


Tarifs : de 8 à 30 euros.


www.festivaldanjou.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant