La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -199-TM+

TEMPS FORTS

Créations pluridiscipinaires, projets avec le jeune public et reprise de L’Histoire du soldat sont au programme des prochains mois.

Publié le 10 juin 2012

Créations pluridiscipinaires, projets avec le jeune public et reprise de L’Histoire du soldat sont au programme des prochains mois.

TM+ confirme sa place atypique dans le paysage de la musique contemporaine. Loin des querelles esthétiques, l’ensemble de Laurent Cuniot brasse les influences et les genres artistiques. En novembre est ainsi créé le spectacle chorégraphique Revolve d’après Vortex Temporum de Gérard Grisey, pièce maîtresse du courant spectral. La chorégraphie est signée Emmanuelle Vo Dinh, qui vient d’être nommée à la tête du centre chorégraphique national du Havre-Haute Normandie. La création aura d’ailleurs lieu le 15 novembre au Volcan, la fameuse salle du Havre, d’un blanc immaculé, construite par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer. Le spectacle est ensuite repris le 23 novembre à Nanterre et le 14 février à l’Arsenal de Metz. Au printemps 2013, TM+ s’interroge sur la place du compositeur dans la ville. Intitulé « Symphonie ville », ce vaste projet s’ouvre avec une série de tables rondes (le 24 avril). Le jeune public est au cœur de deux œuvres (le 25 avril) : le Tonneau de Diogène de Guy Reibel mêle des classes élémentaires aux chanteurs d’accentus, et la Symphonie ville de Jonathan Pontier réunit des collégiens et lycéens, ainsi que différentes associations musicales de la ville. Pour l’occasion, le compositeur invité de TM+ réfléchit aux liens entre écriture musicale et nouvelles technologies. L’événement se conclut par deux concerts de l’ensemble (le 26 avril). Le premier, intitulé « Variations », donne à entendre les grands noms de la musique électroacoustique, de Bernard Parmegiani à François Bayle. Le second, « Générations », se veut un hommage de jeunes compositeurs (Bruno Mantovani, Oscar Strasnoy, Alexandros Markéas) à Guy Reibel, qui fut leur professeur au Conservatoire de Paris. En fin de saison est reprise la production désormais « culte » de l’ensemble, L’Histoire du Soldat. Le Grand Théâtre d’Aix-en-Provence (du 13 au 15 mai), suivi de l’Opéra de Limoges (les 6 et 7 juin) accueillent le spectacle mis en scène par Jean-Christophe Saïs.

Antoine Pecqueur


 
 
 
TM+
Maison de la Musique,
8 rue des anciennes-mairies,
92000 Nanterre.
 

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra