La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -288-GENERATION SPEDIDAM

Roberta Roman, du trio au projet T4NO : deux opus en vue

Roberta Roman, du trio au projet  T4NO : deux opus en vue - Critique sortie
DR Roberta Roman

MUSIQUES DU MONDE

Publié le 25 octobre 2020 - N° 288

Renouveau et continuité : la guitariste prépare deux nouveaux disques pour 2021.

Deux bonnes nouvelles nous arrivent de Roberta Roman. La guitariste italienne de Paris au cœur argentin prépare deux nouveaux enregistrements. Le premier mobilisera le Roberta Roman Trio, sa formation fétiche formée il y a plus de 20 ans pour aborder le tango de ses origines aux créations les plus actuelles, composée de Michèle Pierre au violoncelle et Marisa Mercadé au bandonéon. Comme toujours, ce nouveau répertoire promet d’être très varié dans une alternance de morceaux historiques et de Tango Nuevo, dont Malena et Libertango, deux tubes s’il en est, et de compositions personnelles… « Le lien entre l’Italie et l’Argentine est historiquement évident : pendant les deux grandes migrations à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, 8 millions d’italiens ont traversé l’océan en amenant avec eux leur culture et leurs traditions. » rappelle la guitariste.

Rap from Napoli

L’autre opus sur le feu, consacré au projet innovant et surprenant « T4NO », confirme ce lien avec l’Italie : « C’est le fruit d’une recherche approfondie sur les influences de la chanson napolitaine dans le tango argentin. » explique Roberta Roman. Ce nouveau groupe dont le noyau reste le trio, auquel s’ajoutent voix, mandoline, basse et percussion, réunit quatre cultures différentes : italienne, argentine, turque et française. « Nous intégrons dans cette formule la mandoline de Flavien Soyer et la voix du rappeur napolitain Lucariello, qui est l’auteur du générique de la série Gomorra. Fruit de plusieurs années de recherche, ce projet reconstruit le fil rouge qui lie la chanson napolitaine et le tango. Je veux mettre en évidence combien la composante italienne et en particulier napolitaine a été fondamentale pour le développement et l’évolution du tango. » souligne la guitariste. A suivre.

 

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant