La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -224-Maison de la musique de Nanterre

Mickaël Phelippeau en mode rencontre

Mickaël Phelippeau en mode rencontre - Critique sortie Danse Nanterre Maison de la musique de Nanterre
Légende : Les 24 chanteurs de l’Ensemble a capella Voix Humaines dans Chorus, de Mickaël Phelippeau. © Alain Monot

Chorus / Pour Ethan / chor. Mickaël Phelippeau

Publié le 27 septembre 2014 - N° 224

Avec Mickaël Phelippeau, ce qui fait danse réside dans les interstices de la rencontre : la valorisation de la personne dans l’œil généreux d’un chorégraphe.

Chorus est la conjonction entre l’univers de l’ensemble vocal Voix Humaines et la démarche de Mickaël Phelippeau. Il suffit de presque rien – les quelques mots de la cantate de Bach Nicht so traurig, nicht so sehr – pour embarquer les spectateurs dans un voyage au long cours à travers les mille et une possibilités d’incarner le chant. Tous les codes sont  respectés de prime abord : l’installation des choristes dans le sérieux du silence, l’ouverture quasi religieuse des partitions, et l’adresse du chant. Ceci étant posé, peut commencer le travail de découverte de ce qui se cache derrière ce groupe, dans la complexité des individualités, dans les relations entre les personnes, dans l’humour et la dérision qu’ils ont su poser sur eux-mêmes et sur leur chant. La même scène est ainsi répétée à l’envi, avec ce qu’il faut de décalages pour capter le spectateur et renouveler à chaque fois son regard vers ce groupe. Un groupe qui se réinvente aussi bien dans la version danse contemporaine que cabaret ou karaoké-fitness. Mickaël Phelippeau a de la suite dans les idées pour faire glisser la cantate et ceux qui l’interprètent vers des images et des imaginaires insoupçonnables !

Spectacles et projet avec des habitants

Bien que très différente, sa pièce Pour Ethan rejoint à bien des égards sa démarche dans l’attention qu’il sait porter à l’autre. Ethan est un jeune lycéen, et le spectacle fonctionne comme un portrait. On le découvre handballeur, breton, amateur de piano ou du musicien électro Kavinsky. Tout est dans le peu de choses, mais qui suffit à délivrer des moments de pure grâce, soutenus par une prise de parole directe. Celle-ci convoque aussi bien les souvenirs du jeune homme que des explications de texte sur sa danse actuelle, ou celle qu’il rêve pour plus tard. Ethan ne cherche justement pas à danser. C’est peut-être pour ça qu’il crève l’écran, et nous touche, profondément. La présence de Mickaël Phelippeau à Nanterre s’accompagne d’un projet qu’il réalise sur une semaine avec des habitants. Où il sera question, bien sûr, de rencontre…

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Mickaël Phelippeau en mode rencontre
du Dimanche 16 novembre 2014 au Samedi 10 janvier 2015
Maison de la musique de Nanterre
8 Rue des Anciennes Mairies, 92000 Nanterre, France

Chorus, le 16 novembre à 16h30 à La Maison de la musique.


Pour Ethan, le 10 janvier à 20h30 à la Maison Daniel-Féry.


Maison de la musique de Nanterre, 8, rue des Anciennes-Mairies 92000 Nanterre. Maison Daniel-Féry - 10-14, bd Jules Mansart 92000 Nanterre. Tél. :  39 92. www.nanterre.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse