La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -287-De l’automne au printemps, Le Mans fait son cirque

Le cirque au cœur des projets culturels de la Ville du Mans, entretien avec Stéphane Le Foll

Le cirque au cœur des projets culturels de la Ville du Mans, entretien avec Stéphane Le Foll - Critique sortie Cirque Le Mans Pôle régional Cirque Le Mans
Stéphane Le Foll Crédit : DR.

Publié le 22 septembre 2020 - N° 287

Depuis son élection à la Mairie du Mans, en 2018, Stéphane Le Foll poursuit l’engagement de la métropole sarthoise en faveur des arts du cirque. Un engagement qui donnera naissance, l’an prochain, à l’implantation d’un chapiteau permanent dans le quartier populaire des Sablons.

Quelle relation avez-vous nouée, au fil de votre existence, avec les arts de la piste ?

Stéphane Le Foll : Comme tous les enfants, je suis allé au cirque. Je me souviens de l’ambiance particulière, du spectacle très varié, des artistes qui se donnaient comme des athlètes de haut niveau… Mais surtout, je garde un souvenir très spécial de la magie du lieu, le chapiteau, où toute la création artistique semblait possible. C’est lui, selon moi, qui fait la singularité du cirque.

Quel sens politique et sociétal donnez-vous à votre engagement en faveur du cirque au Mans ?

S.L.F. : Je suis convaincu de l’importance de la culture dans nos sociétés. La culture est une source de cohésion, de découverte, de dialogue. Par son essence même, qui est l’ouverture, elle est une forme saine et nécessaire d’opposition au repli sur soi. Depuis mon élection en tant que Maire du Mans, en 2018, j’ai indiqué que l’action culturelle serait prioritaire. J’ai ainsi eu à cœur de créer des événements culturels majeurs pour rythmer l’année des Mancelles et des Manceaux autour de spécificités fortes. Concernant la place du cirque, elle était déjà importante en 2018 grâce au soutien du maire précédent (ndlr, Jean-Claude Boulard, maire de 2001 à 2018), au festival Le Mans Fait Son Cirque, créé en 2001, et à l’attachement des habitants pour cet événement. Sur cette base, ma volonté a immédiatement été de faire grandir ce festival.

« La culture est une source de cohésion, de découverte, de dialogue. »

Par quels autres actions et investissements votre engagement s’est-il concrétisé ?

S.L.F. : L’engagement de la Ville en faveur du cirque est historique. La mobilisation a été encore plus forte cette année alors que les impacts de la crise sanitaire pour le secteur culturel s’annonçaient catastrophiques. J’ai mis en place un dispositif d’aides innovant en faveur des compagnies circassiennes. L’édition 2020 du Mans Fait Son Cirque n’ayant pu avoir lieu, nous avons décidé de reprogrammer toutes les compagnies qui devaient être accueillies pendant le festival durant la saison 2020/2021. Une avance de trésorerie leur a également été versée. En dehors du contexte Covid-19, ce sont des aides à l’école de cirque, aux résidences d’artistes, à la création, ainsi que des ressources pour les professionnels et des actions culturelles sur tout le territoire que j’ai consolidées ces dernières années.

Vous appuyez la labellisation « Pôle national » du Pôle Cirque du Mans. Quelles avancées cette labellisation permettrait-elle ?

S.L.F. : Aujourd’hui, le Pôle Cirque du Mans bénéficie d’un rayonnement régional, ce qui lui confère déjà une belle notoriété. Mais nous sommes candidats à une labellisation « Pôle national ». Treize Pôles nationaux émaillent déjà le territoire français. Je sais, au regard de la qualité des programmations ainsi que du travail conduit en faveur de la création et de l’éducation artistique, que Le Mans aurait toute sa place au sein de ce réseau. Nous serions ainsi le premier Pôle national en région Pays de la Loire. Cette labellisation s’inscrirait dans la démarche de rayonnement et d’attractivité que je défends pour Le Mans.

Portez-vous d’autres projets visant à encore affirmer la place du cirque dans votre ville ?

S.L.F. : J’en reviens au chapiteau ! Nous avons décidé la construction d’un chapiteau permanent au pied de la Cité du Cirque du Mans, dans le quartier des Sablons. Ce nouvel équipement, innovant en matière de transition écologique et de respect des normes environnementales, sera livré l’an prochain. Il deviendra un lieu de référence culturelle tout en établissant des liens forts entre le quartier et les arts du cirque. C’est dans ces perspectives de transversalité et de passerelle que toute la politique culturelle du Mans est pensée, avec le cirque au cœur de ses projets.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Pôle régional Cirque Le Mans
Cité du Cirque, 6 boulevard Winston Churchill, 72100 Le Mans.

Tél : 02 43 47 45 54. Site : lemansfaitsoncirque.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant