La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -255-CHAILLOT ~ THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE / SAISON 2017~2018

La salle Firmin Gémier rouvre ses portes

La salle Firmin Gémier rouvre ses portes - Critique sortie Danse Paris Chaillot - Théâtre national de la danse
Crédit : Patrick Berger Légende : Didier Deschamps, directeur de Chaillot – Théâtre national de la Danse.

Entretien Didier Deschamps

Publié le 25 mai 2017 - N° 255

Après quatre années de travaux, Chaillot – Théâtre national de la Danse retrouve l’usage d’une salle Firmin Gémier totalement transformée.

Quelles nouveautés apporte le réaménagement de la  salle Firmin Gémier ?

Didier Deschamps : C’est un changement radical. Nous avons creusé de 6 mètres le sol initial pour dégager 10 mètres de hauteur sous gril. Nous disposons désormais d’une boîte noire qui permet toutes sortes de configurations. Avec un gradin de 390 places, nous avons une salle de 17 mètres d’ouverture pour 10 mètres de profondeur minimum. Soit le double de la salle précédente. Sans le gradin, nous libérons une profondeur de 24 mètres, qui autorise du bifrontal ou des déambulations dans l’ensemble du théâtre. De surcroît, cela autorise un accès pour les personnes à mobilité réduite depuis les fontaines du Trocadéro avec un ascenseur sur quatre niveaux. Cette réouverture de la salle Firmin Gémier redonne son unité architecturale à ce lieu prodigieux, tandis que les circulations ont été repensées et reconstruites pour donner une dynamique, une fluidité, des perspectives nouvelles à Chaillot. La salle ne va pas se spécialiser dans un genre esthétique ou un format artistique, mais présentera des œuvres très différentes, et mieux adaptées à Gémier.

« Les circulations ont été repensées et reconstruites pour donner des perspectives nouvelles. »

Néanmoins Gémier va permettre une prise de risque ou des spectacles plus expérimentaux…

D. D. : Absolument, d’abord dans une relation à la jauge. Un certain nombre de démarches expérimentales doivent d’abord être confrontées à des audiences moins nombreuses, dans une relation d’intimité. Par exemple s’y logeront à merveille le travail de Lia Rodrigues, une de nos artistes associées, des écritures plus habituelles, comme celle de Fabrizio Favale, et même Paul-André Fortier. Ce dernier est loin d’être un petit jeune, mais les démarches nouvelles ne sont pas l’apanage de la jeunesse.

L’inauguration de cette salle va donner lieu à toutes sortes de festivités ouvertes au public…

D. D. : La séquence d’ouverture durera quatre jours, du 14 au 17 septembre. Comme nous voulons insérer la salle Firmin Gémier dans toutes les circulations et les synergies du théâtre, nous avons demandé à Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna de créer un parcours dans l’ensemble des espaces, avec une trentaine d’interprètes du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. A la faveur de cette déambulation, un certain nombre de personnages, de figures, de moments qui ont marqué l’histoire de Chaillot seront évoqués. Pendant ce temps dans la salle Firmin Gémier vont se succéder toute la journée nos artistes associés, en l’occurrence Emanuel Gat et Jann Gallois, ainsi qu’une vingtaine de danseurs et chorégraphes qui vont faire une « jam session » et répéter toute la journée. Le public pourra venir s’installer aussi longtemps qu’il le souhaitera dans la salle, pour voir, non pas un spectacle, mais des artistes au travail. Entre 18h et 21h les spectateurs pourront se délasser au Grand Foyer avant de faire la fête à l’occasion de bals organisés par Blanca Li et les artistes qui l’accompagnent. La séquence d’inauguration se clôturera par la première création dans la salle Gémier, Kata d’Anne Nguyen, parallèlement à la création de Solstice de Blanca Li dans la salle Jean Vilar. On aura par ailleurs accompli une partie de la rénovation des décors des espaces publics avec une surprise…

Pouvez-vous nous la dévoiler ?

D. D. : Dans les décors d’origine, alors que la salle Firmin Gémier n’existait pas encore et qu’à son emplacement se tenait le fumoir du théâtre, se trouvait une statue intitulée L’Ame de la danse. Nous l’avons retrouvée dans les réserves du ministère de la Culture, et elle sera replacée sur l’un des paliers du grand escalier qui mène à la billetterie. Au moment où Chaillot est définitivement consacré Théâtre national de la Danse, c’est un joli clin d’œil.

 

Propos recueillis par Agnès Izrine

A propos de l'événement

La salle Firmin Gémier rouvre ses portes
du Jeudi 14 septembre 2017 au Dimanche 17 septembre 2017
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris, France

Visites guidées décalées : le 14 septembre 2017 à 18h et 19h45 (abonnés), les 16 et 17 de 11h à 18h.


Bal : du 14 au 17 septembre à 21h (le 14 pour les abonnés).


 


Tél. : 01 53 65 31 00.


www.theatre-chaillot.fr


 


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse