La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -291-La MC2 à Grenoble

J’ai totalement arrêté de mentir de Vimala Pons

J’ai totalement arrêté de mentir de Vimala Pons - Critique sortie Théâtre Grenoble MC2 : Grenoble – Scène nationale
Vimala Pons © V. Pons et L. Gangloff

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Après l’immense succès ô combien mérité de Grande, Vimala Pons est de retour avec une création autour du mensonge.

Comment est né ce projet du Périmètre de Denver ?

Vimala Pons : Il est né d’une envie d’aller vers la fiction et de travailler sur le mensonge. C’est un spectacle qui reprend un fait divers qui s’est produit à Brighton en 2008, un meurtre mystérieux dans un hôtel de thalassothérapie. Les sept personnages que j’interprète sont interrogés. Leurs versions se recoupent mais diffèrent. J’ai épluché tous les Colombo pour mener cette enquête. Le périmètre de Denver est aussi un concept en psychologie qui désigne l’espace mental que l’on ouvre quand on se met à mentir. Cet espace m’intrigue beaucoup. On pratique tous plus ou moins le mensonge indolore, les petits mensonges du type « j’arrive dans 5 minutes » alors qu’on sait très bien qu’on sera davantage en retard. Quand je me mets à mentir, des images parallèles commencent à tourner dans mon cerveau, et je me demande où va cette réalité parallèle que créent nos mensonges, qui n’est pas perceptible mais qui doit survivre quelque part.

« Il s’agit d’explorer comment on peut se déconstruire pour mieux se comprendre. »

Serez-vous seule sur scène ?

V.P. : Oui, j’interprète tous les protagonistes. Tsirihaka Harrivel, avec qui nous avons créé Grande, est collaborateur artistique sur ce projet, comme moi sur le sien. Les personnages sont plutôt âgés et j’ai travaillé avec un atelier de cinéma qui a fait des prothèses de visage en silicone très réalistes. Certains d’entre eux sont connus. Chacun est lié à un objet important dans sa vie, qu’il va apporter sur scène et entreprendre de détruire. Il s’agit d’explorer comment on peut se déconstruire pour mieux se comprendre. Beaucoup de paroles sont portées à travers des voix transformées sur des nappes de son, d’une musique que je compose, un peu comme chez Laurie Anderson. La théâtralité est contrainte par la physicalité du cirque, avec beaucoup de métamorphoses, comme j’adore faire.

 

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

J'ai totalement arrêté de mentir
du Mardi 17 mai 2022 au Samedi 21 mai 2022
MC2 : Grenoble – Scène nationale
4 rue Paul Claudel, 38100 Grenoble.

relâche le 19.


Tél : 04 76 00 79 00.


www.mc2grenoble.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre