La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -212-Théâtre de La Criée à Marseille

Entretien Macha Makeïeff

Entretien Macha Makeïeff - Critique sortie Théâtre Marseille La Criée
photo: Macha Makeïeff crédit : J.-B. Millot

Publié le 25 août 2013 - N° 212

Un lieu de fabrication et d’accueil

Macha Makeïeff, directrice du Théâtre de la Criée, dresse un bilan positif de ses deux premières années dans une maison de création, ouverte au monde et au quartier.

« Cette maison s’invente, les arts et les disciplines s’y entrecroisent. »

Quel bilan après vos deux années passées à la tête de La Criée ?

Macha Makeïeff : Une vraie belle géographie se dessine à la fois dans la maison et pour La Criée dans Marseille. Sous les toits, j’ai installé une vraie fabrique, antichambre du plateau. La Criée a trouvé sa place dans la ville, en collaboration avec d’autres maisons d’art et d’autres théâtres. Notre public s’est renouvelé, il est plus mélangé, rajeuni. Ali Baba a été pour beaucoup dans cette évolution. Les derniers chiffres me donnent force et enthousiasme : le taux de fréquentation payante a augmenté de 40%, et nous sommes passés de 54000 à plus de 90000 places payantes. Nous avons avec plaisir joué le jeu de Marseille-Provence 2013, et nous participons à cette réussite populaire, qui nous permet de continuer à affirmer un projet républicain. Il nous reste encore de grands chantiers, notamment convaincre la Région de rejoindre notre histoire, aux côtés de la Ville et de l’Etat. Je suis plutôt optimiste, du fait de nos très beaux résultats et de la transformation de ce théâtre.

Pourquoi choisir, cette année, de ne pas présenter de spectacle ?

M. M. : J’ai fait deux spectacles en deux ans. Je veux prendre le temps et permettre de faire respirer le budget de la maison, ne pas m’accaparer les moyens, accompagner deux troupes régionales, garantir une très belle programmation. Nous reprenons Ali Baba. Et je continue le travail de création ! La fabrique va tourner à plein régime avec beaucoup d’étudiants d’écoles d’art ; en travaillant à deux réalisations  parallèles (l’une autour des saltimbanques et du théâtre forain, l’autre autour de la mise en scène des Femmes savantes), mais aussi en créant les costumes pour Jean Bellorini, et en imaginant, avec Philippe Geslin, Les Âmes offensées.

Qui est Philippe Geslin ?

M. M. : Un ethnologue de mes amis dont les deux terrains de prédilection sont, depuis des années, le Groenland et la Guinée. C’est un photographe formidable et un scientifique de haut vol. Il porte un regard sur deux sociétés fragiles en train de s’effacer : les Inuits et les Soussous. Faire se rencontrer le terrain de l’ethnologie et la scène de théâtre est quelque chose dont je rêvais ; il m’importe de donner à voir la force poétique de la science.

Pourquoi insistez-vous sur la dimension républicaine de votre projet ?

M. M. : Je travaille à ce que La Criée soit un grand théâtre régional, à l’ambition internationale, et cependant reste ce théâtre de quartier, de proximité dont on pousse la porte sans intimidation ; c’est pourquoi nous faisons beaucoup de choses avec les associations du quartier Noailles, tout proche, avec les écoles, pour les publics les plus fragiles, les plus éloignés. Dès l’automne, trois portes seront ouvertes sur le Vieux-Port, et l’espace ainsi dégagé permettra de nouveaux ateliers et de nouvelles rencontres avec le public, qui découvrira les lieux de la fabrication du théâtre. Cette maison s’invente, les arts et les disciplines s’y entrecroisent ; elle affirme, dans l’excellence et le plaisir, un accès populaire et réjouissant, en se gardant des chapelles, en invitant de grands directeurs d’acteurs et de jeunes metteurs en scène porteurs de vraies utopies. Un lieu généreux, une maison de théâtre pour tous, des artistes heureux, un goût, une curiosité pour la variété infinie du spectacle vivant.

 

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

La Criée
30, quai de Rive Neuve, 13007 Marseille
La Criée - Théâtre National de Marseille, 30, quai de Rive Neuve, 13007 Marseille. Tél. : 04 91 54 70 54. www.theatre-lacriee.com
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre