Focus -215-Focus Arsys Bourgogne

Entretien Bruno Rastier

© D. R.

Créer et diffuser la musique chorale dans sa diversité

Bruno Rastier est délégué général d’Arsys Bourgogne. À ce titre, il s’occupe des activités du chœur et des Rencontres musicales de Vézelay. Également chef de chœur, il s’implique fortement dans les actions pédagogiques menées sur la région Bourgogne.

« Ouvrir les portes et casser les clichés, tout en restant nous-mêmes. »

Quel est l’état de la diffusion de la musique chorale en France et en Europe ?

Bruno Rastier : Le premier constat, c’est qu’il est toujours plus compliqué de « vendre » un projet avec chœur qu’un projet avec orchestre, peut-être, entre autres raisons, parce que la tradition française est moins orientée vers la pratique du chant choral. De plus, le contexte économique et financier fait que les productions avec de grands effectifs sont moins demandées, et les effectifs pour une même production ont tendance à diminuer : il y a quatre ou cinq ans, nous donnions un programme de musique française à trente-deux chanteurs, et nous le proposons aujourd’hui avec vingt interprètes. Tous les ensembles sont confrontés à cette situation, qui nous fait parfois atteindre les limites d’une bonne restitution correspondant à la volonté des compositeurs.

Quelles solutions peut-on alors proposer ?

B. R. : C’est toute la question. Il faut inventer des formes qui permettent de tenir compte de ces contraintes et qui soient susceptibles d’attirer des programmateurs. En mars 2014, nous lançons en parallèle deux projets de petites formes, avec un quatuor vocal. Le premier, réalisé avec les Jeunesses musicales de France, revisite le répertoire de la « fantaisie vocale » de la Renaissance à nos jours, avec des pièces courtes où les compositeurs se sont amusés à écrire de la musique en usant de toutes formes d’onomatopées, de bruits… L’autre est un spectacle mis en scène où nous recréons les soirées qu’organisait Rossini chez lui à Passy. Ces projets nous permettent de toucher tout un réseau de salles « secondaires », avec des petites jauges, hors du réseau des scènes conventionnées.

Est-ce aussi le sens de l’ouverture à des répertoires autres, comme le jazz vocal ?

B.R. : Nous avons eu une très belle expérience avec l’Hymne à la nuit, une commande passée au compositeur Jean-Christophe Cholet, qui réunit la chanteuse Élise Caron, le trio jazz Cholet-Känzig-Papaux et Arsys. Cette œuvre revisite de façon étonnante la poésie de Novalis et Rilke et illustre bien notre démarche : ouvrir les portes et casser les clichés, tout en restant nous-mêmes. La tournée et l’enregistrement du disque ont été des moments très forts.

La polyvalence d’Arsys est-elle un atout ou une contrainte ?

B.R. : Évidemment, couvrir six siècles de musique n’est pas simple en termes de répertoire ou d’effectifs, mais c’est sur cette base que s’est fondé Arsys et que s’est forgé le son Arsys, qui est, je crois, bien identifiable. Cette polyvalence, nous y sommes très attentifs, et elle s’illustre en particulier lors des Rencontres Musicales de Vézelay que nous organisons chaque année en août. Nous tenons à présenter toutes les facettes de la musique chorale, sous des formes très différentes : à côté des concerts « officiels » de musique sacrée, tout un village bouillonne avec des concerts gratuits, en extérieur, qui drainent un public familial, plus jeune, qui un jour va se décider à « passer une oreille » dans la basilique.

Arsys est aussi très impliqué dans la pédagogie…

B.R. : Le chant choral constitue un lien social important. C’est particulièrement vrai en région Bourgogne où existent 300 à 400 chœurs amateurs. À la demande du conseil régional, Arsys s’est investi fortement depuis plusieurs années dans des actions pédagogiques à destination de ces formations. Chanter aux côtés des professionnels d’Arsys est une opportunité inestimable pour ces ensembles. Cela se concrétise par une tournée régionale que nous organisons en fin de saison, réunissant pour huit à dix concerts les chanteurs d’Arsys et les chœurs amateurs locaux, sous la direction de Pierre Cao.

 

Propos recueillis par Jean-Guillaume Lebrun

 

Chœur Arsys Bourgogne, Cité de la Voix, 4 rue de l’hôpital, 89450 Vézelay. Tél : 03 86 94 84 30. www.arsysbourgogne.com

A propos de l'événement



Mots-clefs :

A lire aussi sur La Terrasse

Focus Arsys Bourgogne

Oratorio de Noël

Le Choeur Arsys Bourgogne et Le Concert [...]

Oratorio de Noël : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction