La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -288-Bonlieu ~ Scène nationale Annecy

Corps extrêmes de Rachid Ouramdane

Corps extrêmes de Rachid Ouramdane - Critique sortie  Annecy Bonlieu - Scène Nationale d'Annecy
© Jean-Camille Goimard Corps extrêmes

Création/Chor. Rachid Ouramdane

Publié le 27 octobre 2020 - N° 288

Au CCN de Grenoble, les hauts sommets du cirque et de la montagne n’en finissent pas de nourrir le chorégraphe Rachid Ouramdane.

A peine sorti de la diffusion de Variation(s), qui partait d’un rythme pour offrir sur un plateau nu la beauté du geste de deux interprètes en solo, Rachid Ouramdane nous donne rendez-vous au mois de mai pour la première à Bonlieu, scène nationale d’Annecy, de Corps extrêmes, sa nouvelle pièce de groupe. Ce titre pourrait rappeler les liens que le chorégraphe a pu tisser avec des expériences physiques et psychiques extrêmes, lorsqu’il s’intéressait à la question du déracinement ou de l’exil. Il pourrait également renvoyer à la corporéité d’une de ses interprètes fétiche, Annie Hanauer, dotée d’une prothèse au bras. Mais c’est un tout autre élan que prend ici Rachid Ouramdane, qui, en tant que directeur du Centre Chorégraphique National de Grenoble aux côtés de Yoann Bourgeois, n’a jamais été aussi poreux à son nouvel environnement et aux rencontres qu’il génère. En témoigne le magnifique Möbius, qui fut créé avec le collectif circassien XY, et qui n’est sans doute pas pour rien dans l’élaboration de ce nouveau projet.

Portrait d’un groupe à risque

En effet, cette création invite de nouveau des acrobates à se déployer dans la subtilité de son écriture : certains furent les porteurs et voltigeurs de Möbius, d’autres sont des sportifs de haut niveau – une championne d’escalade, un highlineur, autrement dit un funambule qui défie la montagne ou les gratte-ciels. Les voici donc les « corps extrêmes », ceux qui poussent toujours plus loin la question de la gravité, de l’envol, de l’équilibre… Tous ont fait le choix de quitter la terre à un moment donné de leur pratique, de déjouer l’ancrage au sol si profondément recherché par la danse contemporaine, de s’envoler différemment dans une puissante maîtrise de la peur et du risque. Rachid Ouramdane entend confronter cette équipe et chaque individu à leurs choix, à ce qui les met en mouvement.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Corps extrêmes
du Mardi 11 mai 2021 au Mercredi 12 mai 2021
Bonlieu - Scène Nationale d'Annecy
1 rue Jean-Jaurès, 74000 Annecy.

Tél. : 04 50 33 44 11. www.bonlieu-annecy.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant