La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -303-MAISON DES MÉTALLOS : UN MOIS DE PARTAGES PASSIONNANTS AVEC IVANA MÜLLER

CoOP Ivana Müller, interactions et construction de communautés éphémères

CoOP Ivana Müller, interactions et construction de communautés éphémères - Critique sortie  Paris La Maison des Métallos
Forces de la nature d’Ivana Müller © Alix Boillot

Propos recueillis / Ivana Müller

Publié le 24 septembre 2022 - N° 303

Chorégraphe, metteuse en scène, autrice, Ivana Müller crée des performances qui remodèlent la forme du spectaculaire et engagent les spectateurs. Elle décrypte pour nous le programme de sa CoOP.

L’interdépendance comme fil directeur

« L’interdépendance renvoie tout de suite à l’idée de collectif. Pour moi les lieux où l’on partage un moment de spectacle vivant créent toujours des communautés éphémères. On y vit une expérience collective qui parfois fait naître de nouveaux points de vue. L’interdépendance y et très forte : pas de spectacle sans public ou sans auteur. Ces notions évidemment dépassent le monde du théâtre, elles ont trait à l’humain, à nos sociétés. »

Une fabrique de propositions participatives

« Proposer des formes participatives, non purement spectaculaires, est une des spécificités de mon travail. Nous allons présenter pendant cette CoOP Partituur, une sorte de jeu chorégraphique dans lequel un groupe d’enfants munis de casques, qui leur transmettent des questions ou des réflexions tout autant que de la musique, crée lui-même la pièce. Le principe est un peu le même pour We are still watching. Soixante spectateurs se retrouvent livrés à eux-mêmes après que l’ouvreuse ou l’ouvreur leur a donné quelques consignes. Ils sont invités à lire un texte dont le sujet est la situation qu’ils sont en train de vivre. Ils deviennent ainsi acteurs et, par les choix qu’ils font, co-auteurs. L’important dans cette pièce n’est pas le texte mais la création à chaque fois d’une communauté éphémère mais solidaire, qui négocie pour produire le meilleur spectacle possible. »

Trois spectacles, trois expériences collectives

« Nous présentons à La Maison des Métallos Forces de la nature, une pièce créée en 2021, dans laquelle nous nous demandons quelles forces agissent sur nous et comment elles nous mettent en mouvement. Il y est question de forces mécaniques mais aussi de forces émotionnelles, sociales. La notion d’interdépendance y est centrale et elle se matérialise par des cordes qui attachent entre eux les cinq interprètes : si l’un bouge, les autres sont contraints de bouger aussi. Cette micro-société construit un élément tangible visible par le public mais aussi une utopie, la possibilité de se mouvoir ensemble, de traverser des obstacles, de négocier un chemin commun. Et puis nous proposons une sortie accompagnée à l’Atelier de Paris pour aller découvrir ma nouvelle création Slowly slowly until the sun comes up dans laquelle il est question de rêve collectif. »

Conversation et fiesta

« Comme pour chaque CoOP, sont prévues également une conversation et une fiesta. La conversation intitulée L’interdépendance, attitude punk ? nous permettra d’échanger avec le paysagiste Eric Lenoir sur l’écologie et la permaculture. Pour la fiesta, que je vois comme une carte blanche, nous investirons toute la Maison des Métallos et proposerons différentes expériences plus ou moins intimistes comme Hors-Champs, un dispositif qui invite deux personnes qui ne se connaissent pas à se retrouver sous une tente pour lire un dialogue pré-écrit. »

 

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

CoOP Ivana Müller, interactions et construction de communautés éphémères
du jeudi 3 novembre 2022 au mercredi 30 novembre 2022
La Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris.

Tél. 01 47 00 25 20.


www.maisondesmetallos.paris


A lire aussi sur La Terrasse

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant