La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -303-Au théâtre de Caen, un art total qui magnifie la scène et interroge l’époque

Combattimento, la théorie du cygne noir, spectacle de Sébastien Daucé et Silvia Costa

Combattimento, la théorie du cygne noir, spectacle de Sébastien Daucé et Silvia Costa - Critique sortie  Caen Théâtre de Caen.
Légende : Combattimento, la théorie du cygne noir, spectacle de Sébastien Daucé et Silvia Costa Crédit : Monika Rittershaus

ENTRETIEN / THEATRE MUSICAL / SEBASTIEN DAUCÉ

Publié le 24 septembre 2022 - N° 303

Après Histoires sacrées, le Ballet royal de la nuit et Cupid and Death, Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances, en résidence au théâtre, poursuivent leur exploration de formes lyriques hybrides avec Combattimento, la théorie du cygne noir, conçu avec la metteuse en scène Silvia Costa.

Pourquoi avoir choisi le Combattimento di Tancredi e Clorinda de Monteverdi ?

Sébastien Daucé : Depuis le début de notre résidence au théâtre de Caen, je cherche des cohabitations entre théâtre et musique qui utilisent tous les ingrédients de l’opéra sans être dans la forme standardisée de l’opéra. Le Combattimento a un côté expérimental : après L’Orfeo, sorte d’archétype de l’opéra, Monteverdi essaie quelque chose de hors norme, un prototype esquissant l’oratorio, avec une double narration.

« Une écriture contemporaine avec une musique composée il y a quatre siècles. »

Comment avez-vous travaillé sur la partition pour en faire un spectacle?

S.D. : Avec Silvia Costa, nous avons voulu amplifier la résonnance dramaturgique de l’œuvre de Monteverdi, et prolonger cette forme d’opéra avec narrateur en un exemple de théâtre musical qui ne soit pas un objet muséal mais parle au public du XXIe siècle. Nous sommes partis de la trame de la tragédie, et nous avons choisi dans le corpus musical de l’Italie des années 1640, les pages qui pouvaient contribuer à raconter cette histoire. La diversité des styles, entre polyphonies anciennes et chant soliste accompagné, donne également une photographie de la vie musicale de l’époque, qui fait écho à la variété des styles de Monteverdi dans le Combattimento. Il fallait par ailleurs une cohérence pour notre effectif, de type opéra vénitien, avec une dizaine d’instrumentistes et huit chanteurs. C’est un travail d’écriture contemporaine avec une matière composée il y a quatre siècles, et des contraintes qui nous ont permis d’aller plus loin que ce que l’on aurait fait spontanément.

Propos recueillis par Gilles Charlassier

A propos de l'événement

Combattimento, la théorie du cygne noir, spectacle de Sébastien Daucé et Silvia Costa
du vendredi 9 décembre 2022 au samedi 10 décembre 2022
Théâtre de Caen.
135 Boulevard Maréchal-Leclerc, 14000 Caen.

Tél : 02 31 30 48 00.


https://theatre.caen.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant