La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -288-Festival I~Nov~Art, novembre 2020 ~ Créations partagées

CDG – Papy Charles est-il un bon juge en matière d’art ? Rencontre avec Céline Champinot

CDG – Papy Charles est-il un bon juge en matière d’art ? Rencontre avec Céline Champinot - Critique sortie  DIJON Théâtre Dijon Bourgogne - Centre Dramatique National
Visuel Céline Champinot (© Vincent Arbelet) : La metteuse en scène Céline Champinot, artiste associée au Théâtre Dijon Bourgogne.

Entretien
Salle Jacques Fornier / Conception et mes Céline Champinot

Publié le 25 octobre 2020 - N° 288

Céline Champinot a travaillé avec un groupe de filles du lycée dijonnais Charles de Gaulle sur la figure héroïque et patriarcale de « Papy Charles ».

Pour quelle raison ce projet est-il uniquement féminin ?

Céline Champinot : C’est la malédiction du volontariat, puisque seules des filles se sont inscrites. Mais la malédiction s’est transformée en bénédiction, car ces adolescentes sont formidables ! Ce groupe de lycéennes a été préparé à partir de janvier 2020 par une artiste qui leur a fait faire du clown et de la pratique physique. Je leur ai ensuite passé commandes de lettres destinées à « Grand-père Charles ». A partir de ces textes, nous avons travaillé au plateau dans des conditions professionnelles.

« Ce projet établit un lien entre patriarcat et libération : il interroge la capacité libératrice de l’art. »

Qu’avez-vous voulu questionner à travers cette création ?

C.C. : Ce projet établit un lien entre patriarcat et libération : il interroge la capacité libératrice de l’art. Pouvons-nous demander aux patriarches de nous libérer ? Vêtues de petites robes jaunes qui évoquent l’apparence des Vivian Girls du peintre d’art brut Henry Darger, les douze lycéennes du projet jouent avec des pantins en carton à l’effigie des présidents de la Cinquième République. Tous les textes et les chansons, qu’elles ont-elles-mêmes écrits, s’inscrivent clairement, et avec humour, dans une dynamique anti-patriarcale. J’ai été frappée par l’étonnante conscience politique de ces adolescentes. Elles savent nommer les rapports de pouvoir. Elles sont éveillées, libres, précises… Ce projet a été un challenge stimulant et précieux. Travailler avec la jeunesse nous recadre.

 

Entretien réalisé par Catherine Robert

A propos de l'événement

CDG - Papy Charles est-il un bon juge en matière d’art ? Rencontre avec Céline Champinot
du Mardi 3 novembre 2020 au Jeudi 5 novembre 2020
Théâtre Dijon Bourgogne - Centre Dramatique National
Parvis Saint-Jean, Rue Danton, 21000 Dijon.

Festival I-Nov-Art - Créations partagées


Du 3 au 21 novembre 2020.


Tél. : 03 80 30 12 12. www.tdb-cdn.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant