La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -277-Chaillot ~ Théâtre national de la Danse / saison 2019~2010

Africa 2020 avec Salia Sanou, Danielle Gabou, Serge-Aimé Coulibaly et Dalisa Pigram

Africa 2020 avec Salia Sanou, Danielle Gabou, Serge-Aimé Coulibaly et Dalisa Pigram - Critique sortie Théâtre Paris Chaillot - Théâtre national de la danse
© Prudenceupton Le Dernier Appel

Gros plan
Multiple-s / Salia Sanou
Moi, Tituba sorcière… Noire de Salem / Danielle Gabou
Le Dernier Appel / Serge-Aimé Coulibaly, Dalisa Pigram

Publié le 29 mai 2019 - N° 277

Chaillot s’inscrit dans la saison Africa 2020 initiée par l’Institut Français pour une première immersion, au printemps, dans la création chorégraphique. Au programme : grandes figures et imbrications artistiques audacieuses.

Salia Sanou incarne à lui seul l’ouverture, les passerelles et les dialogues qui irriguent aujourd’hui la création africaine. Sa dernière création, le triptyque Multiple-s, est une ode à la rencontre sous toutes ses formes, mais aussi une respiration face à la frénésie du monde : le chorégraphe est le pivot des trois duos qui constituent le programme, où sont invités l’écrivaine franco-canadienne Nancy Huston, la chorégraphe sénégalaise Germaine Acogny, et le compositeur aux origines libanaises Babx. Au cœur d’un espace immaculé comme une nouvelle page à écrire, l’altérité se dévoile au fil des identités qui se croisent sobrement. Plus théâtral, le projet de Danielle Gabou invite également la littérature à se frotter à la danse, puisqu’elle reprend à son compte le roman de la Guadeloupéenne Maryse Condé Moi, Tituba sorcière… Noire de Salem.

Des abstractions, des narrations, et des coups de poing !

Son adaptation devient le lieu d’un solo poignant – on se souvient de sa performance Transe il y a quelques années à Chaillot – accompagné au piano par Lise Diou-Hirtz. Danielle Gabou y incarne différents personnages, suivant le fil de la narration à travers les figures des maîtres de l’esclave Tituba, et se lance en danse comme on se lance en transe. Le troisième projet de cette programmation Africa 2020 est une chorégraphie de Serge-Aimé Coulibaly née d’une collaboration des plus stimulantes avec la compagnie australienne Marrugeku, qui fait le lien entre artistes indigènes et non-indigènes d’Australie et du Pacifique Sud. Pièce politique, Le Dernier Appel s’attache aux questions de la décolonisation et aux attentes des peuples.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Multiple-s
du Jeudi 23 mai 2019 au Mardi 4 juin 2019
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 place du Trocadéro, 75116 Paris.

Moi, Tituba sorcière… Noire de Salem, du 9 au 11 juin 2020,


Le Dernier Appel, du 10 au 12 juin 2020.


 


Tél. : 01 53 65 31 00.


www.theatre-chaillot.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre