La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival Temps d’images

Festival Temps d’images - Critique sortie Théâtre Paris Le Centquatre
©Richard MaxTremblay Denis Marleau met en scène Les Aveugles de Maeterlinck, avec des acteurs virtuels.


Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

Le festival fête ses dix ans et continue de renouveler le dialogue entre les
arts de la scène et de l’image.

Qu’est-ce qu’une image ? Jamais sans doute la question n’a autant dérouté
les évidences qu’aujourd’hui, alors que les images déferlent en masse sur notre
quotidien, usinant nos représentations et nos idéaux, parfois troublant
jusqu’à la sensation du réel. Lancé en 2002 par José-Manuel Goncalves, alors
directeur de la Ferme du Buisson avant de prendre la tête du Centquatre, et
Angélique Oussédik, responsable des actions culturelles d’Arte, Temps
d’images explore justement cette inflation du visible qui oblige à
reformuler la réflexion sur la réalité, l’illusion et la vérité. Mêlant les
arts de la scène et de l’écran, le festival s’est affirmé en dix ans comme
un lieu de recherche et d’expérimentation, révélant de nouveaux langages nés
des frottements du vivant et des techniques audiovisuelles. Devenu européen,
il va moissonner par-delà les frontières disciplinaires et géographiques,
en quête de formes hybrides inventives.

Regard critique

Avec une quinzaine de spectacles et installations, des concerts, des «
petites fabriques d’images », des « chantiers » et des projections en
avant-première, l’édition 2012 trame les fils d’une pensée critique sur
l’omniprésence du montré, la consommation des flux médiatiques,
les mirages de la vérité de l’image. Fantasmagories de Denis Marleau,
méditation sur l’acteur et sa force d’incarnation, Sand Table de Magali
Desbazeille et Meg Stuart, interrogation sur les limites du corps présent et
absent, Jérusalem Plomb durci de Ruth Rosenthal et Xavier Klaine, traversée
documentaire de la société israélienne, Sous contrôle de Frédéric Sonntag,
vision prémonitoire d’un monde sous surveillance, ou encore Chinoiseries de
Gandini Juggling, voyage dans une Chine fantasmée par l’Occident… Autant
d’exemples de démarches qui travaillent le sens de la forme et participent
à la construction critique du regard.

Gwénola David

A propos de l'événement

FESTIVAL TEMPS D'IMAGE
du Mardi 9 octobre 2012 au Dimanche 21 octobre 2012
Le Centquatre
5 rue Curial, 75019 Paris
Le Centquatre, 5 rue Curial, 75019 Paris. Tél. : 01 53 35 50 00. La Ferme du Buisson, Allée de la Ferme-Noisiel, 77448 Marne-la-Vallée. Tél. : 01 64 62 77 77. Du 9 au 21 octobre 2012.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre