La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Festival Kalypso

Festival Kalypso - Critique sortie Danse
Crédit : JP Marcon Légende : Parasite, de Sandrine Lescourant, lauréate du Prix Beaumarchais SACD.

Paris et Ile-de-France / Festival

Publié le 21 octobre 2016 - N° 248

Le festival, créé en 2013, atteint sa vitesse de croisière avec un développement du nombre de lieux impliqués. Cette année, les 30 ans du hip hop et les 20 ans de la compagnie Käfig colorent particulièrement la programmation.

Parmi les cinq spectacles en tournée de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki a choisi de retrouver pour cette édition les projets venus d’ailleurs : avec les onze danseurs de Rio de Janeiro, il a créé Agwa et Correria entre 2008 et 2010, des pièces d’une énergie manifeste, puisant dans la culture brésilienne – capoeira, samba, bossa nova. Et on ne les laissera pas partir sans revoir Käfig Brasil, programme de cinq modules chorégraphiés, pour cette même équipe, par cinq auteurs différents. Dans un tout autre registre, on retrouvera les danseurs taïwanais de Yo Gee Ti, dans un univers visuel et lumineux très élaboré, qui porte jusque sur les corps la marque d’un styliste de Taïwan. Le chorégraphe porte un regard sur ses vingt ans de création en mettant en lumière toute une génération de danseurs et chorégraphes, qu’ils soient à l’origine, comme lui, du développement du hip hop en France, ou qu’ils en soient les héritiers. Ainsi, on découvrira le travail de Rachid Hamchaoui (Empreinte), co-fondateur des compagnies Accrorap et Käfig, d’Hafid Sour (Costard) qui fut interprète de nombreuses pièces de Käfig. Celui-ci fait également partie de la soirée Cartes Blanches confiée à un excellent aréopage d’anciens danseurs de la compagnie, événement unique diffusé en live sur Arte concert le 25 novembre.

Femmes chorégraphes

Trente ans de hip hop auront suffi à distinguer plusieurs générations de danseurs, chacune porteuse de ses propres singularités. C’est ce que démontre Amala Dianor avec sa pièce De(s)génération, créée l’année dernière pour six interprètes. On retrouve ensuite le chorégraphe au plateau dans sa nouvelle pièce Quelque part au milieu de l’infini, en trio avec Saïdo et Souleymane Ladji Koné. Plutôt absentes de la cérémonie anniversaire du hip hop l’an dernier à Créteil, les filles montrent cette année qu’elles occupent le devant de la scène : Linda Hayford, avec Shapeshifting, partage l’affiche avec Antoinette Gomis et ses Images. Et c’est un vent de renouveau qui souffle avec Jann Gallois, Sandrine Lescourant, Marion Motin, Tishou Aminata Kane ou Claire Moineau !

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Festival Kalypso
du Samedi 5 novembre 2016 au Dimanche 18 décembre 2016

94000 Créteil, France

www.ccncreteil.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse