La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Espæce

Espæce - Critique sortie Théâtre
Espaece d’Aurélien Bory, une création du Festival d’Avignon 2016. © Christophe Raynaud de Lage

Région / en tournée / conception, scénographie et mes Aurélien Bory

Publié le 30 août 2016 - N° 246

Aurélien Bory donne forme à une émouvante évocation théâtrale en reliant sur le plateau l’écriture et l’histoire de Georges Perec. Un pari relevé avec maestria et sensibilité.

Pour un créateur aussi audacieux qu’Aurélien Bory, qui conçoit le théâtre comme un art de l’espace, et se plaît à entrelacer divers champs artistiques – cirque, danse, théâtre… -, il n’est guère surprenant que Georges Perec soit devenu une infinie source d’inspiration. Aux affluents multiples et complexes. Embrassant toute la subtilité de cette écriture qui juxtapose – entre autres – veines fictionnelle et autobiographique, la réussite émouvante du spectacle provient de la volonté d’Aurélien Bory de fonder son travail sur les articulations et les échos entre l’écriture liée à diverses contraintes formelles et l’histoire tragique de l’auteur, jeune orphelin dont le père perdit la vie au combat et la mère mourut assassinée à Auschwitz. Une mort sans sépulture effacée comme des millions d’autres. Evitant l’écueil de l’illustration, Aurélien Bory réussit à construire une œuvre où la forme et le sens s’imbriquent et résonnent, une œuvre parfois profondément bouleversante où se croisent l’écrasant et l’infime, l’artisanal et le symbolique, sans oublier quelques traits d’humour. Il a pour cela observé « des motifs récurrents dans ses textes, tels que le vide, le trou, l’absence ou la trace, celle qu’on laisse mais aussi celle qu’on suit. »* Si l’essai Espèces d’espaces, qui répertorie en treize chapitres autant d’espaces différents, a constitué une excellente entrée en matière dans l’univers de Georges Perec, c’est toute l’œuvre de cet immense écrivain qui fonde cet opus patiemment réfléchi, qui fut précédé de plusieurs B(r)ouillons, présentations publiques de travaux en cours. « L’objet de ce livre n’est pas exactement le vide, ce serait plutôt ce qu’il y a autour ou dedans » note Georges Perec à propos d’Espèces d’Espaces.

Une machine théâtrale imbriquant la forme et le sens

L’œuvre s’intitule Espæce : un e en plus, une superposition d’espèce et d’espace comme pour marquer que l’espèce humaine habite ici l’espace scénique, dans une tentative artistique obstinée et ambitieuse. Hommage à l’auteur et au livre, objet qui emporte dans un riche imaginaire et aide à supporter le monde, la machine théâtrale se compose de quatre vastes pans de murs en mouvement qui se plient et se déplient, avalant les personnages au passage. Comme l’Histoire avec sa grande hache a englouti l’enfance de l’auteur. L’acrobate Guilhem Benoit, le danseur-équilibriste Mathieu Desseigne Ravel, la contorsionniste Katell Le Brenn, la chanteuse lyrique Claire Lefilliâtre et le comédien Olivier Martin Salvan unissent leur talent pour créer un puzzle mouvant à jamais inachevé, marqué par une conscience aiguë de l’absence et du vide, par une sorte de fébrilité implacable et toujours répétée. Cette course millimétrée semble être la proie d’un hasard risqué, imposant le défi permanent d’essayer de « ne pas se cogner », et culmine dans une scène magnifique, où la trace s’interrompt, où s’affiche le E (eux) des chers disparus – la lettre E est absente du roman La Disparition –, où s’élabore aussi un mots croisés poignant – Georges Perec fut un verbicruciste chevronné –, et où résonne un triste Kaddish désincarné. Grâce à l’espace d’invention du théâtre, Aurélien Bory donne vie à la scène en artiste accompli.

Agnès Santi

* Lire l’entretien avec Aurélien Bory dans notre hors série Avignon en Scène(s) de juillet 2016.

A propos de l'événement

Espæce

France

Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, 44000 Nantes. Du 5 au 11 octobre. Tél : 02 51 88 25 25. Le Quartz, Scène nationale, 29210 Brest. Les 18 et 19 octobre. Tél : 02 98 33 70 70. Théâtre de l’Archipel, Scène nationale, 66003 Perpignan. Le 3 novembre. Tél : 04 68 62 62 00. TANDEM, Scène nationale, L’Hippodrome, 59500 Douai. Les 9 et 10 novembre. Tél : 03 27 99 66 66. Maison des Arts et de la Culture, 94000 Créteil. Les 17 et 18 novembre. Tél : 01 45 13 19 19. Puis à Tarbes, Toulouse, Lille, Le Havre… Site de la compagnie : www.cie111.com. Spectacle vu au Festival d’Avignon 2016.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre