La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Pièce d’actualité n° 3, 81 avenue Victor Hugo

Pièce d’actualité n° 3, 81 avenue Victor Hugo - Critique sortie Théâtre Aubervilliers Théâtre de la Commune
Olivier Coulon-Jablonka. CR : Willy Vainqueur, pour la Commune.

Théâtre de la Commune / Olivier Coulon-Jablonka

Publié le 17 avril 2015 - N° 232

Olivier Coulon-Jablonka, metteur en scène de la compagnie Moukden Théâtre, a été invité à créer la troisième Pièce d’actualité de la Commune pour cette saison. 81 Avenue Victor Hugo met en scène un collectif d’immigrés d’Aubervilliers, qui après quatre mois passés dans la rue, s’est installé dans un bâtiment à l’adresse éponyme.

«  A travers ces Pièces d’actualité, la proposition de Marie-José Malis et Frédéric Sacard est d’expérimenter autrement le théâtre documentaire, en travaillant sur le territoire d’Aubervilliers. Nous avons beaucoup marché dans la ville. Nous avons commencé à nous intéresser aux Data Centers qui parsèment la ville, puis au milieu de l’import export. Puis nous avons rencontré le collectif du 81 Avenue Victor Hugo. Ils étaient en pleine lutte avec l’association Droit Au Logement pour ne pas être expulsés du bâtiment qu’ils avaient réquisitionné. Depuis, ils ont acquis l’assurance de pouvoir rester là jusqu’en mai 2016.

Une forme de choralité

Ensemble, nous avons beaucoup discuté, de manière formelle et informelle, et cette parole est un matériau brut que nous voulons laisser se déployer au plateau. Contrairement à mon habitude, j’ai assez peu remonté les témoignages et je n’ai pas inséré de textes théoriques. L’enjeu est que la mise en scène s’efface au maximum pour laisser vivre leur envie de raconter. Leurs parcours s’étendent sur plusieurs années, ils ont traversé beaucoup de pays jusqu’à leur arrivée en France. Les huit personnes qui seront au plateau vont raconter leur périple dans une forme de choralité. Ils viennent du Bangladesh, du Maroc, et d’Afrique noire. Leur histoire est telle que c’est comme si je montais du Kafka sans Kafka : par exemple, ils doivent avoir un boulot pour être autorisés à rester, mais sans papiers, ils ne peuvent pas travailler. De toute façon, ils n’imaginent pas revenir sans avoir obtenu ce pour quoi ils sont partis. Leurs destins sont incroyables et édifiants.    »

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Pièce d'actualité n° 3, 81 avenue Victor Hugo
du Mardi 5 mai 2015 au Dimanche 17 mai 2015
Théâtre de la Commune
2 Rue Edouard Poisson, 93300 Aubervilliers, France

mardi et mercredi 19h30, jeudi et vendredi 20h30, samedi 18h et dimanche 16h. Tél   : 01 48 33 16 16.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre