La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Conférence de choses

Conférence de choses - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre du Rond-Point
Une Conférence de choses jouissive et drôle. CR : 2b Company

Théâtre du Rond-Point / texte Pierre Mifsud et François Gremaud / mes François Gremaud

Publié le 24 octobre 2017 - N° 259

Un exercice jouissif et original, spirituel sans être pompeux, la Conférence de choses de la 2b Company surfe sur le flot ininterrompu du savoir.

Les idées les plus simples produisent parfois les spectacles les meilleurs. Un homme, Pierre Mifsud, s’installe sur scène, devant une petite table, et parle pendant 53 minutes et 33 secondes au terme desquels son réveil sonne. Son propos balaie une farandole de sujets dans un flux aléatoire inspiré des navigations sur le Web qui peuvent conduire à cliquer sur des liens hypertexte nous emmenant loin de notre recherche initiale. Une navigation fluide et dynamique, qui glisse d’un objet à l’autre en conjuguant sérendipité – art de faire des trouvailles sans chercher ce que l’on trouve – et principe de continuité version marabout de ficelle. Ainsi peut-on sauter de la Tarasque à Tartarin de Tarascon, puis à Alphonse Daudet, aux Lettres de mon moulin, auxquelles donnent suite le béguin, la prune et Octave Mirbeau. Un échantillon parmi tant d’autres d’un long parcours sinueux dont les liens se font pourtant de manière limpide, et drôle. Chaque épisode dure moins d’une heure, l’ensemble dure huit heures et une version intégrale sera donnée le 11 décembre.

« Rendre le réel à son insignifiance »

Il y a bien sûr dans cette démarche quelque chose du désir de savoir encyclopédique issu des Lumières qui œuvra tant pour construire une connaissance globale et sans frontières du monde. Il y a aussi cet humour aux confins de l’absurde, ce détachement et cette dérision sérieuse qui font la marque de fabrique de la compagnie suisse. A l’heure de Wikipedia, le savoir est accessible à tous et n’offre plus l’occasion de se draper dans des postures. Il s’agit donc pour François Gremaud et Pierre Mifsud, coauteurs de cette somme aléatoire, de montrer « à la fois la grandeur et la vacuité du savoir encyclopédique » et par là « de rendre le réel à son insignifiance ». Un art de ne pas se la jouer tout en abordant chacun des sujets avec un égal sérieux qui conduit Pierre Mifsud, sur scène, avec son air lunaire, ses récurrents « on y reviendra » et son enthousiasme presque naïf, à nous embarquer dans un voyage au cœur du réel où chaque pas mène à se détourner de l’objet d’étude précédent dans un plaisir de la découverte sans cesse renouvelé. Une conférence légère et grave à la fois, où le plaisir de l’humour spirituel est produit par une sorte de grand enfant, où le savoir se partage comme des billes à la sortie de l’école. Une expérience d’émerveillement et de mise à distance jouissive et philosophique.

Eric Demey

A propos de l'événement

Conférence de choses
du Mardi 21 novembre 2017 au Dimanche 31 décembre 2017
Théâtre du Rond-Point
2 Avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris, France

2017 à 20h30, le dimanche à 15h30, relâche le lundi, le 26 novembre et le 24 décembre, et intégrale le dimanche 11 décembre à 11h. Durée : 55 minutes. Spectacle vu à la Manufacture à Avignon en juillet 2017.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre