La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Comment j’ai mangé du chien

Comment j’ai mangé du chien - Critique sortie Théâtre
Crédit Photo : Ludo Leleu Légende : « Nicolas Chupin dans Comment j’ai mangé du chien. »

Depuis le mois de février, le comédien Nicolas Chupin parcourt les territoires picards avec Comment j’ai mangé du chien, spectacle mis en scène par Pauline Bureau à partir de deux textes d’Evguéni Grichkovets. Un solo théâtral plein de drôlerie et de profondeur présenté dans le cadre du programme de décentralisation de la Comédie de Picardie.

C’est dans la salle des fêtes de Vauchelles-les-Quesnoy, une municipalité de 907 habitants appartenant à la Communauté de communes de l’Abbevillois, dans le département de la Somme, que l’équipe de la Comédie de Picardie avait installé, le 15 février dernier, la « boite à théâtre » inventée par Pauline Bureau pour présenter Comment j’ai mangé du chien. Ce spectacle – conçu par la jeune metteure en scène (artiste associée à la Comédie de Picardie) à partir du texte éponyme du Russe Evguéni Grichkovets (né en 1967), mais aussi d’un autre écrit intitulé En même temps – voyagera dans les communes rurales de Picardie jusqu’au mois de juin. Une façon de porter le théâtre là où il n’est encore qu’une réalité lointaine, au plus prêt de populations qui, pour une somme modique (à Vauchelles-les-Quesnoy, l’entrée était libre), peuvent pousser la porte de leur salle des fêtes et découvrir l’univers singulier d’Evguéni Grichkovets.  
 
Derrière les petites choses du quotidien
 
Un univers fait de drôlerie, de réflexions métaphysiques, de perspectives poétiques, qu’incarne avec beaucoup d’aisance Nicolas Chupin. Evoluant à l’intérieur d’un espace scénique noir rempli d’un bric-à-brac personnel (un tourne-disque, des mannequins d’étalage, un ventilateur, des avions suspendus…), le personnage-narrateur de Comment j’ai mangé du chien s’adresse au public, lui confie ses troubles, ses questionnements, pointe du doigt les interstices de l’être qui l’amènent à interroger son rapport au monde. Il est question ici des petites choses du quotidien, des prises de conscience, de certaines illusions, des sensations diffuses mais prégnantes qui peuvent brouiller la netteté de nos certitudes. C’est une création libre et joyeuse, que proposent Pauline Bureau et Nicolas Chupinaux spectateurs des territoires picards. Une création ambitieuse qui, loin d’un simple divertissement, nous plonge dans les profondeurs et les ambiguïtés du réel.
 
Manuel Piolat Soleymat    


                                                        
 
Comment j’ai mangé du chien,montage à partir de En même temps et Comment j’ai mangé du chien d’Evguéni Grichkovets (traduction Arnaud Le Glanic, textes publiés aux Solitaires intempestifs) ; mise en scène de Pauline Bureau. Spectacle produit par la Comédie de Picardie, dans le cadre de son programme de décentralisation théâtrale. Du 5 au 8 avril 2011 dans la Communauté de communes du Doullennais, du 12 au 15 avril dans l’agglomération d’Hirson, du 3 au 7 mai dans la Communauté de communes du Plateau Picard, les 10 et 11 mai dans la Communauté de communes du Pays de la Serre, du 17 au 21 mai dans la Communauté de communes de la Vallée de l’Oise, du 23 au 27 mai dans la Communauté de communes du Sud-Ouest Amiénois, du 30 mai au 4 juin dans la Communauté de communes du Val de Noye. La Comédie de Picardie, 62, rue des Jacobins, 80000 Amiens. Renseignements au 03 22 22 20 20 ou sur www.comdepic.com. Spectacle vu le 15 février 2011, à Vauchelles-les-Quesnoy. Durée de la représentation : 1h.

A propos de l'événement

Région


Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction