La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Candide de Voltaire, mis en scène par Arnaud Meunier

Candide de Voltaire, mis en scène par Arnaud Meunier - Critique sortie Théâtre France En tournée
Candide, mis en scène par Arnaud Meunier. Crédit : Sonia Barcet

En tournée-de Voltaire / mes Arnaud Meunier

Publié le 8 novembre 2019 - N° 281

Le metteur en scène Arnaud Meunier délaisse, le temps d’un spectacle, les écritures contemporaines pour porter au théâtre Candide ou l’Optimisme de Voltaire. Un conte philosophique que le directeur de la Comédie de Saint-Etienne investit avec brio. Et, toujours, la volonté militante d’agir sur l’époque dans laquelle nous vivons.

Michel Vinaver, Oriza Hirata, Stefano Massini, Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Lot Vekemans, Aleshea Harris… On connaît les liens profonds qui unissent Arnaud Meunier, depuis ses premiers pas au théâtre, à la fin des années 1990, aux auteurs et autrices vivants. Pourtant, cette saison, c’est vers une écriture du XVIIIème siècle que le directeur de la Comédie de Saint-Etienne se tourne en proposant une adaptation théâtrale de Candide ou l’Optimisme. Loin de tout académisme, cette création pleine de cocasserie réactive le tranchant du texte de Voltaire à travers les lumières de son acuité et de son ironie. Sur scène, huit comédiens (Tamara Al Saadi, Cécile Bournay, Philippe Durand, Gabriel F., Romain Fauroux, Nathalie Matter, Stéphane Piveteau, Frederico Semedo), un percussionniste (Matthieu Desbordes) et un pianiste (Matthieu Naulleau) s’emparent, avec tout à la fois précision et liberté, de cette fable initiatique s’élevant contre l’optimisme philosophique.

Le meilleur des mondes possibles ?

Le monde dans lequel nous vivons est-il le meilleur des mondes possibles ? Devons-nous nous soumettre, sans sourciller, à la loi des violences qu’il engendre ? C’est ce que croit tout d’abord le jeune Candide, avant que d’être propulsé hors de sa Westphalie natale et de faire face aux lots de drames, de cruautés, d’injustices que charrie l’existence. Contrepoints à une scénographie au dépouillement radical (belle proposition de Pierre Nouvel, qui signe également les vidéos), les personnages de Voltaire arborent ici des costumes et des perruques à l’esprit résolument baroque. Fidèle au ton de persiflage qui caractérise Candide, Arnaud Meunier présente un spectacle qui résonne comme un appel à la lucidité et à l’action. Un spectacle haut en couleur dans lequel on chante, on danse, on se réjouit, on s’afflige, on pense… Dans lequel on dénonce, à travers une vivacité de chaque instant, les aliénations du monde : d’hier comme d’aujourd’hui.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Candide
du Mercredi 5 février 2020 au Jeudi 7 mai 2020
En tournée

Théâtre national de Nice – Centre dramatique national Nice Côte d’Azur, Promenade des arts, 06300 Nice. Les 5 et 7 février 2020 à 20h, le 8 février à 15h. Durée de la représentation : 2h. Spectacle vu lors de sa création à la Comédie de Saint-Etienne, le 9 octobre 2019. Tél. : 04 93 13 19 00. www.tnn.fr


 


Egalement à la Scène nationale d’Angoulême du 12 au 14 février 2020, au CDN du Limousin du 18 au 20 février, au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine le 6 mars, aux Scènes du Jura - Scène nationale les 11 et 12 mars, à la Comédie de Colmar du 18 au 20 mars, au Théâtre du Gymnase à Marseille du 24 au 26 mars, à la Scène nationale du Beauvaisis les 1er et 2 avril, au Théâtre de Villefranche les 8 et 9 avril, au Théâtre de Montbéliard le 16 avril, au Théâtre de la Ville à Paris du 21 avril au 7 mai.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre