La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Critique

Biques, par la Compagnie Les mille printemps, une comédie quotidienne sur l’âgisme

Biques, par la Compagnie Les mille printemps, une comédie quotidienne sur l’âgisme - Critique sortie Avignon / 2022 Avignon Avignon Off. Théâtre des Carmes-André Benedetto
Simon Gosselin / Biques, de la Compagnie Les mille printemps.

Théâtre des Carmes / texte Gabrielle Chalmont-Cavache et Marie-Pierre Nalbandian / mise en scène Gabrielle Chalmont-Cavache

Publié le 12 juillet 2022 - N° 301

La Compagnie Les mille printemps, implantée en Charente-Maritime, présente Biques au Théâtre des Carmes. Une comédie qui ouvre les portes d’une maison de retraite, sans parvenir à faire théâtre de la réflexion sur les préjugés liés à l’âge qu’elle veut engager.

Ne disons pas que Gabrielle Chalmont-Cavache et Marie-Pierre Nalbandian sont de jeunes autrices ou metteuse en scène. Ce serait céder à la catégorisation par l’âge que les deux artistes de théâtre cherchent à dénoncer dans leur troisième spectacle, intitulé Biques. Après les féminismes contemporains dans Mon Olympe en 2016, après la transition écologique dans Yourte en 2018, la nouvelle création de la Compagnie Les mille printemps, que les deux complices ont fondée en 2015, nous plonge dans le quotidien d’une maison de retraite. Pour explorer les relations intergénérationnelles. Pour dénoncer les méfaits de l’âgisme, comportement qui tend à considérer l’autre par le biais de son âge et, de ce fait, à le discriminer. Neuf comédiennes (Claire Bouanich, Sarah Coulaud, Louise Fafa, Lawa Fauquet, Marie-Pascale Grenier, Carole Leblanc, Maud Martel, Taïdir Ouazine, Jeanne Ruff), appartenant à diverses générations, passent d’un rôle à un autre pour donner corps aux nombreuses figures de cette proposition entre humour et questionnements sur le vieillissement. On nous parle de l’isolement des personnes âgées, du fossé qui souvent se creuse entre les âges.

Réel versus fiction

Agissent sur scène des infirmières, des aides-soignantes, des mères de famille, la directrice de l’EHPAD, une stagiaire, des résidentes… Elles dansent, chantent du Dalida (et même de l’Alizée), se révoltent, se querellent, se serrent les coudes, se battent pour que leur établissement ne soit pas exilé à la périphérie de la ville… Toutes ces choses donnent lieu à un théâtre du quotidien qui ne tient pas ses promesses. Insuffisamment acérée, souffrant d’une direction d’acteur inégale, d’une écriture parfois imprécise, Biques ne parvient jamais vraiment à nous embarquer dans son monde. Pourtant, lorsque la vidéo prend le relai du plateau, donnant à voir et entendre les témoignages (réels) de résidentes de l’EHPAD des 2 Monts, à Montlieu-la-Garde, en Charente-Maritime, une vérité éclate. Une forme de consistance, de clairvoyance qui fait défaut à la fiction imaginée par Gabrielle Chalmont-Cavache et Marie-Pierre Nalbandian.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Biques
du jeudi 7 juillet 2022 au mardi 26 juillet 2022
Avignon Off. Théâtre des Carmes-André Benedetto
6 place des Carmes

à 16h15. Relâche les mercredis. Tél. : 04 90 82 20 47. Durée : 1h30.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes