La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Beautiful me

Beautiful me - Critique sortie Danse
Légende : Un solo pluriel né d’un métissage de cultures. © John Hogg

Publié le 10 mai 2010

On voit régulièrement des danseurs demander à un chorégraphe de leur composer un solo. Mais solliciter trois chorégraphes de renom à la fois, pour une seule pièce, est une démarche inédite : c’est celle de Gregory Maqoma pour Beautiful me.

Quatre artistes d’une même génération, d’origine indienne ou africaine, qui ont grandi après la décolonisation, et qui, unis par des affinités profondes, inventent une danse nouvelle à partir de leurs traditions chorégraphiques : Gregory Maqoma a grandi avec Vincent Mantsoe dans le township de Soweto, il a rencontré Akram Khan et Faustin Linyekula il y a de longues années et a déjà collaboré avec eux. C’est donc tout naturellement qu’il a demandé à chacun d’eux de lui donner du « matériel » (texte et mouvement), qu’il a ensuite monté, unifié, ajusté, pour composer son solo. Une œuvre dans laquelle il dialogue avec des leaders africains, avec ses rêves d’enfant, avec ses questions d’aujourd’hui : entre kathak et rythmes africains, unissant des musicalités diverses, il nous parle de l’identité d’un danseur au XXIe siècle et de ses combats, au sein d’une culture mondialisée.
 
Marie Chavanieux


Beautiful me, chor. Gregory Maqoma, du 18 au 22 mai à 20H30 au

Théâtre des Abbesses, 31 rue des Abbesses, Paris 18e. Réservations : 01 42 74 22 77. Et le 28 mai 2010 à 20H30, Théâtre à Châtillon, 3 rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon – Location : 01 55 48 06 90.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse