La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Entretien

Arthur / Moriarty

Arthur / Moriarty - Critique sortie Jazz / Musiques
© Gen Murakoshibd / Légende : Moriarty, une famille de scène

Publié le 10 mars 2011 - N° 187

Un road album in vivo

Moriarty a choisi d’enregistrer son nouvel album après avoir rodé les titres sur scène, plutôt que de tourner après la sortie de l’album, comme il est de rigueur dans l’industrie musicale. Entretien avec Arthur, guitariste du groupe, avant six dates au Trianon prometteuses de temps suspendu et de plaisir…

Ne pas travailler en studio pour cet album a-t-il chamboulé votre manière de jouer?
Arthur (Moriarty) :L’idée est d’éprouver les morceaux sur scène, de voir comment ils sont reçus. Tout ça nous a permis de gommer des sensations fausses, d’aboutir à une vérité plus immédiate. Par exemple pour « la Chanson de Circée », un morceau qui nous traîne dans les pattes depuis des années, c’est en osant le morceau sur scène qu’on a enfin su comment nous devions le jouer.
 
 « Nous avons appris à ouvrir l’intimité de notre groupe au public. »
 
Cette tournée a dû changer votre rapport à la scène…
A. : Nous avons appris à ouvrir l’intimité de notre groupe au public. Au sein du « Moriartyland », nous sommes frères et soeurs d’élection. Mais désormais le cercle familial inclut les spectateurs… Une intimité amplifiée grâce au travail du son, et aux lumières de Fred Poulet qui rendent la scène très cinématographique.
 
Les textes du nouvel album restent charnellement anglophones…
A. : Nous sommes à la base trois à écrire, mais tout le monde participe. Pour ma part, je rêve, je m’énerve, je suis ému en Anglais. Je ne sais pas à quel point nos textes comptent pour ceux qui écoutent… A force de jouer devant des publics variés, que ce soit au Japon ou devant des viticulteurs du Maine et Loire, on sait que des fragments de sens parviennent aux gens. Et peut-être est-ce aussi bien que nos textes restent nimbés d’un petit mystère poétique…
 
Nouvel album, sortie digitale le 14 mars et physique le 26 avril (Air Rytmo, l’Autre Distribution)
 
Propos recueillis par V. Fara


 
Du 14 au 20 mars (relâche le 17) à 19h30 au Trianon. Tél 01 44 92 78 00.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques