La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

Antigone

Antigone - Critique sortie Avignon / 2011

Publié le 10 juillet 2011

Yves Sauton met en scène l’antique Antigone, en empruntant aux masques et au kung-fu les moyens symboliques de dénoncer l’iniquité du despotisme et la grandeur de la désobéissance civile.

Si Antigone apparaît à bien des égards comme le parangon de la tragédie, c’est parce que les forces qui s’y opposent sont exclusives et inconciliables. D’un côté Créon, qui croit que la loi est juste parce qu’elle est la loi, de l’autre Antigone, qui croit que le juste doit faire loi. D’un côté la loi de la cité, de l’autre celle du ciel ; d’un côté le respect de l’ordre, de l’autre le respect des morts ; d’un côté la sagesse de l’âge résolu aux compromissions, de l’autre la fougue jusqu’au-boutiste de la jeunesse. L’Hadès est le seul vrai vainqueur de ce conflit qui clôt la malédiction des Labdacides en fauchant ses derniers représentants : Créon ne gagne rien au final puisqu’on ne l’emporte jamais sur la mort. Mais comme tous les tyrans, il s’agite, vocifère et croit que le pouvoir des hommes peut commander le destin. Face à lui, une Antigone dont Yves Sauton fait l’héroïque porte-parole de son genre, puisqu’elle « s’oppose à ce que le pouvoir soit exclusivement masculin et veut faire entendre sa différence ».
 
Catherine Robert


Avignon Off. Antigone, de Sophocle ; mise en scène d’Yves Sauton. Du 8 au 31 juillet 2011 à 21h50. La Fabrik’Théâtre, impasse Favot, 10, route de Lyon. Tél. : 04 90 86 47 81.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes