La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

9 mois plus tard… La Biennale de la Danse de Lyon

9 mois plus tard… La Biennale de la Danse de Lyon - Critique sortie Danse Lyon Lyon et région lyonnaise
Crédit : Romain Tissot Un projet de Christophe Haleb pour une « Expérience Fagor » unique

Lyon et région lyonnaise / Biennale

Publié le 12 mai 2021 - N° 290

Evénement très attendu par le public et les professionnels, le festival prévu en septembre dernier a pris le temps nécessaire – conditions sanitaires obligent –  pour engendrer un nouveau projet réunissant ses 495 artistes dans les meilleures conditions.

Les remaniements, réajustements, transformations, annulations, reports et autres reconfigurations n’auront pas entamé la foi et la pugnacité de l’équipe de la Biennale de Lyon. Aussi retrouvera-t-on tout de même ses repères dans cette 19e édition demeurée longtemps incertaine : le traditionnel défilé, l’ancrage dans la saison Africa2020 de l’Institut français, un grand nombre de créations (22) et de représentations (127), et tout un territoire métropolitain et régional vibrant aux rythmes de toutes les danses. A cela s’ajoute une nouveauté qui vient colorer ce mois de juin à Lyon, et envisager de nouveaux formats et de nouvelles formes de rapports aux œuvres et aux habitants : l’Expérience Fagor. Ainsi nommé car il se tient dans les anciennes usines d’électroménager Fagor-Brandt de Lyon, le projet met en lumière toutes sortes de collaborations entre des artistes et la jeunesse. Ils sont chorégraphes, vidéastes ; ils sont collégiens, lycéens, amateurs, étudiants ou chercheurs, et tous vont montrer le fruit de leurs dialogues, dans des questionnements sociétaux très vifs. L’événement, gratuit, réunit du 8 au 16 juin des récits, des performances, des conférences dansées, des déambulations, des installations, sous la houlette d’artistes venus d’horizons très divers, tels Christophe Haleb, Nach, Pierre Giner, Thierry Thieû Niang, Saïda Lehlouh, le Collectif ÈS…

Ouvrir des perspectives

Si le défilé n’arpentera pas les rues cette année, il trouvera sa résolution dans le magnifique écrin du Théâtre de Fourvière, sous forme d’un spectacle visible sur place par les participants et leurs familles, et pourra être retrouvé sous un autre format via France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. C’est le premier acte d’un partenariat avec le festival Les Nuits de Fourvière, pour une programmation croisée. L’ouverture des deux festivals se fait autour du projet de Robyn Orlin avec la chanteuse Camille, qui laissera ensuite place à la nouvelle création de Josef Nadj pour huit danseurs africains, Omma, et à Room With a View, signée par Rone et (La)Horde pour le Ballet National de Marseille. Des têtes d’affiches, certes, mais qui ne feront pas d’ombre à d’autres excellents projets chorégraphiques ou circassiens de la programmation, que ce soit dans l’étrangeté vocale et gestuelle de Flora Detraz (Muyte Maker), ou dans la gravité contrariée de Mathurin Bolze et de ses Hauts Plateaux.

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

9 mois plus tard… La Biennale de la Danse de Lyon
du Mardi 1 juin 2021 au Mercredi 16 juin 2021
Lyon et région lyonnaise

Tél. : 04 27 46 65 65. www.labiennaledelyon.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse