Théâtre - Entretien

Le Théâtre Le 13ème Art : une nouvelle scène pluridisciplinaire à Paris.

Olivier Peyronnaud, directeur du Théâtre Le 13ème Art. Crédit : Sébastien Nesly

Le 13ème Art /Olivier Peyronnaud

Le 13ème Art ouvre ses portes, place d’Italie, dans le 13ème arrondissement de Paris. Olivier Peyronnaud, directeur du lieu, nous présente ce nouvel espace de création dédié à tous les arts vivants.    

Le Théâtre Le 13ème Art  est adossé au groupe québécois Juste pour rire. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette société de production ?

Olivier Peyronnaud : Juste pour rire a été fondée par Gilbert Rozon au début des années 1980. Cette société, considérée comme le leader mondial de l’humour, s’appuie sur trois activités : la télévision, à travers des émissions comme Surprise sur prise ; la production d’artistes anglophones et francophones dans le domaine de l’humour ; l’organisation de festivals, dont le plus important, le Festival Juste pour rire, a lieu à Montréal. Mais depuis une quinzaine d’années, à travers ses filiales de Londres et de New York, le groupe s’ouvre à d’autres domaines, via des coproductions de comédies musicales, de pièces de théâtre, notamment avec la Royal Shakespeare Company ou le National Theatre de Londres.

Comment avez-vous été amené à travailler avec Gilbert Rozon ?

O P. : Je ne viens pas du tout du milieu de l’humour. Pendant 26 ans, j’ai dirigé des théâtres publics : le Théâtre de Dole, le Théâtre de Compiègne, la Maison de la Culture de Nevers. Le pari de Gilbert Rozon, en me demandant il y a un an de prendre la direction de la filiale française de Juste pour rire, était de faire en sorte que cette antenne puisse ressembler un peu plus à ce que ce groupe fait à l’international.

 « Nous voulons faire du 13ème Art un lieu d’art et de divertissement pour tous. »

C’est-à-dire, bien sûr, présenter des spectacles d’humour, mais aussi s’orienter vers le théâtre, la danse, le cirque, les spectacles visuels, la musique…

 La ligne artistique du 13ème Art est donc entièrement pluridisciplinaire…

OP. : Exactement. Nous voulons faire du 13ème Art un lieu d’art et de divertissement pour tous. Avec pour souci permanent l’exigence et l’excellence artistiques de spectacles capables de franchir les frontières. Car le projet de ce nouveau théâtre est d’être un lieu tourné vers l’international. Lors de notre première saison, nous présenterons aussi bien un cirque québécois (ndlr, le Cirque Eloize, avec Cirkopolis) que James Thierrée (ndlr, avec deux spectacles : Raoul et La grenouille avait raison), qu’une mise en scène de Pierre Pradinas avec Romane Bohringer (ndlr, La Cantatrice chauve), que l’artiste italien Arturo Brachetti (ndlr, avec Solo), que les clowns russes de Slava’s Snowshow ou que l’Orchestre philarmonique de Prague… Cela, tout en faisant du 13ème Art un lieu de territoire, implanté dans son arrondissement, qui essaie de casser les codes du théâtre privé. Nous avons ainsi imaginé un format de saison, comme le font les théâtres publics, avec des spectacles qui n’excéderont pas quatre à cinq semaines d’exploitation. Les spectateurs pourront, en outre, acquérir une carte d’adhésion afin de bénéficier de réductions sur la soixantaine de créations que nous présenterons durant l’année.

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Le Théâtre Le 13ème Art
du Lundi 4 septembre 2017 au Vendredi 15 juin 2018
Le 13ème Art
30 Avenue d'Italie, 75013 Paris, France

Tél. : 01 53 89 08 30. www.le13emeart.com


Mots-clefs :, , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Critique

Grande

Spectacle aussi inclassable [...]

Grande : En savoir plus