Théâtre - Gros Plan

Festival mondial des théâtres de marionnettes 

Renaud Herbin dans Milieu. © Benoit Schupp

La dix-neuvième édition du Festival reflète toute la richesse et la créativité de cet art profondément ancestral et pleinement contemporain. Un rassemblement mondial et un panorama unique de la création, qui transforme Charleville en capitale des arts.

Créé en 1961 par le visionnaire Jacques Félix, qui fonda à Charleville l’Institut international de la marionnette, dédié à la formation et la recherche, le Festival rassemble des créateurs issus des cinq continents et reflète l’infinie richesse de cet art ancestral, façonné par de sublimes traditions, et contemporain, à la pointe de l’inventivité et de l’hybridation des formes. Tous les deux ans, la ville entière se mobilise et se transforme en capitale mondiale de  la marionnette. Anne-Françoise Cabanis, directrice du festival depuis 2008 et aussi passionnée que son fondateur, œuvre avec exigence à la mise en lumière de la création, caractérisée par une grande diversité de formes, techniques et esthétiques. « Le secteur de la marionnette est dynamique, novateur, et invente des formes incroyables : il a sa place sur toutes les scènes », confie-t-elle dans nos colonnes*, et il est vrai que la présence d’œuvres marionnettiques enrichit les programmations et permet au public de découvrir des territoires artistiques étonnants. Au programme de cette dix-neuvième édition, véritable panorama de la création en France et dans le monde, une vingtaine de créations et plus d’une centaine de compagnies.

Vitalité créatrice

Deux artistes « Fil rouge » permettent d’explorer des champs spécifiques d’une grande vitalité créatrice. Pionnière emblématique du théâtre d’objet, directrice artistique de la compagnie bruxelloise Gare Centrale qu’elle a fondée en 1984, Agnès Limbos est une habituée du Festival auquel elle participe depuis ses débuts. Elle invite cette année des artistes de diverses générations à répondre à la question : « qu’est-ce que le théâtre d’objet en 2017 ? », et propose pour sa part une création d’après Shakespeare pour les tout-petits et leur famille, Baby Macbeth, ainsi qu’Axe, coproduction du Festival créée la saison passée. Autre artiste « Fil rouge », Renaud Herbin, formé à  l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières et directeur du TJP, CDN d’Alsace-Strasbourg, où il développe la relation corps-objet-image. Il présente quatre spectacles. A noter un focus de grande qualité dédié à la petite enfance, ainsi qu’un temps fort autour de la création finlandaise. Des premières stimulantes sont à découvrir par Marie Chouinard, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, le Théâtre du Mouvement, Pseudonymo, Yael Rasooly et Nuku Theatre, le théâtre japonais Chiryu Karakuri Ningyo… Comme à l’accoutumée, de grands noms côtoient des talents émergents. Bérangère Vantusso, Turak, Franck Soehnle, Stephen Mottram, Ilka Schönbein, Les Royales Marionnettes, Les Anges au Plafond, le PapierThéâtre, et bien d’autres vous attendent.

Agnès Santi

*Lire notre Focus, La Terrasse n°256

A propos de l'événement

Festival mondial des théâtres de marionnettes 
du Samedi 16 septembre 2017 au Dimanche 24 septembre 2017
Charleville-Mézières
25 Rue du Petit-Bois, 08000 Charleville-Mézières, France

. Tél. : 03 24 59 94 94. Site : www.festival-marionnette.com


Mots-clefs :

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Critique

Vania

Du Collectif In Vitro (qu’elle a créé en [...]

Vania : En savoir plus