La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Week-end de concerts portes ouvertes 

Les Bagouet, Preljocaj, Gallotta… Ils y sont tous passés, laissant une marque indélébile dès les années 70. Le « concours de Bagnolet » donne à Emilio Calcagno l’envie d’un véritable revival.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Les « concerts portes ouvertes » de Radio France, un week-end par mois,
proposent (en entrée libre) un espace de liberté et d’exploration privilégié
dans la riche programmation de la « maison ronde ».

?uvres symphoniques rares, jazz, ensembles de musiques traditionnelles peu
connus, répertoires vocaux, opéras en version de concerts : le menu de ces
week-ends musicaux est souvent placé sous le signe de l’inattendu, voire de l’
« in-entendu »? Ce nouveau « week-end » prend pour thème (très large) la voix,
et choisit de nous faire voyager souvent très loin : la mezzo-soprano Delphine
Haidan ouvre le bal, principale protagoniste d’un programme chambriste mettant
(entre autres) à l’affiche des ?uvres pour voix, quatuor à cordes et piano de
Respighi et Chausson (le 30 mars à 18h) ; Roland Hayrabedian dirige le très rare
opéra de chambre Trois contes de l’Honorable fleur de Maurice Ohana,
suivi des Quatre ch?urs pour enfants a capella et le diptyque Lux
noctis / Dies solis
conçu pour une impressionnante formation à quatre grands
ch?urs, dont un d’enfants (le 30 à 20 h) ; l’ensemble vocal et instrumental du
CNSM de Paris (dirigé par Samuel Jean) aborde des ?uvres rares de Rossini,
Brahms, Mozart, Jolivet, Janacek et Schubert (le 31 à 17h) ; la chanteuse de
jazz Claudia Solal (fille de Martial) chante dans différentes formules dont une
rencontre avec le fou chantant Médéric Collignon (le 31 à 17h30) ; Matthias
Brauer dirige la Petite Messe solennelle de Rossini, avec le concours du
Ch?ur de Radio France (le 31 à 20h) ; l’Ensemble Micrologus redonne vie à un
programme de musique médiévale d’?uvres de Francesco Landini et Zachara da
Teramo (le 1er avril à 15h30) ; le grand et jeune baryton français Stéphane
Degout chante des mélodies de Gounod, Duparc, Hahn ou Ravel (le 1er à 16h) ;
enfin, les jeunes voix de la Maîtrise de Radio France dirigée par Toni Ramon,
rencontrent celles de leurs aînées Norah Amsellem et Sandrine Piau, deux
sopranos applaudies sur les plus grandes scènes lyriques, dans un vaste panorama
de musiques célestes de Brahms, Schubert, Debussy, Caplet (le 1er à 18h).

J. Lukas

Du 30 mars au 1er avril à la Maison de Radio France. Tél. 01 56 40 15 16.
Entrée libre.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra