Danse - Gros Plan

Tout le monde danse !

Contes Immoraux - Partie 1 - Maison Mère de Phia Ménard Crédit : Jean-Luc Beaujault

Région/ Bonlieu Scène nationale Annecy

Bonlieu et le CCN2 s’associent pour que, trois jours durant, Tout le monde danse !

Il est des voisinages féconds. Ainsi, c’est sur une idée du CCN de Grenoble que Bonlieu, la Scène nationale d’Annecy, programme du 3 au 5 mai un grand rassemblement autour de la danse, dans toute sa contemporanéité faite d’hybridations. Trois jours où se côtoient des écritures novatrices et singulières. La talentueuse Phia Ménard, d’abord, présente Maison mère, premier volet d’un nouveau triptyque intitulé Contes immoraux. La jongleuse et chorégraphe qui, de la glace au vent, aime se confronter aux éléments pour mieux interroger la transformation des corps et des identités, y construit patiemment un village de carton, “comme on monte une série de tentes pour des réfugiés”, que les intempéries menacent. Cecilia Bengolea et François Chaignaud, artistes associés de Bonlieu, sont également de la partie mais pour une fois séparément. La première crée avec la complicité de Florentina Holzinger Insect twilight, qui mêle danse sur pointes, Kung Fu ou encore dancehall et s’attache à humaniser la vie des insectes. Le second partage l’affiche et la scène avec Théo Mercier, autre artiste maison depuis cette saison, pour Radio Vinci Park, duel motomachique transformant un parking en arène. Plasticien et metteur en scène, Théo Mercier s’associe également au danseur Steven Michel pour créer Affordable solution for better living, qui “questionne le corps comme kit et le mode d’emploi comme support chorégraphique”. Seifeddine Manai s’interroge quant à lui sur le parcours d’artiste dans la performance M.A.K.T.O.U.B., tandis que Syhem Belkhodja questionne avec Frontières de l’invisible les souffrances de l’exil.

Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane comme précieux complices.

Associé à la programmation, le CCN de Grenoble propose lui aussi spectacles et ateliers. Ainsi, Rachid Ouramdane dévoile La Nuit, une première étape de sa prochaine création qui unit le danseur de claquette Ruben Sanchez à une foule d’enfants et poursuit sa réflexion sur la migration. Il reprend également le solo Skull*cult, créé à Avignon avec Christian Rizzo pour les Sujets à Vif. Quant à Yoann Bourgeois, il propose deux courtes pièces, Dialogue et Isu no ue. La première met aux prises une femme et un homme sur un plateau mouvant en perpétuel déséquilibre, la seconde métaphorise la construction/ déconstruction de la relation amoureuse par la ludique et perpétuelle construction/ déconstruction d’une table et de chaises. Associée au CCN2, l’artiste aérienne Chloé Moglia est présente avec Horizon, qui la voit, suspendue à une longue perche recourbée, explorer la décomposition du mouvement et l’acuité du présent. Enfin, pour que Tout le monde danse, les deux directeurs grenoblois proposent chacun un atelier, tandis que Ruben Sanchez invite à l’issue de son solo Body Drumming le public à le rejoindre.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Tout le monde danse !
du Jeudi 3 mai 2018 au Samedi 5 mai 2018
Bonlieu - scène nationale
1 rue Jean Jaurès, 74000 Annecy.

Tél. 04 50 33 44 11. www.bonlieu-annecy.com.


Mots-clefs :,

A lire aussi sur La Terrasse

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction