La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien / Violaine Cochard

Piano et clavecin : une rencontre singulière

Piano et clavecin : une rencontre singulière - Critique sortie Classique / Opéra
photo : Violaine Cochard

GROS PLAN / FLANERIES MUSICALES DE REIMS / TRAVERSEES DE NOIRLAC

Publié le 24 mai 2016 - N° 244

Dans l’iconoclaste et brillant projet « Bach Plucked / Unplucked (Frappé Pincé) », déjà distingué par une remarquable réalisation discographique chez Alpha, la claveciniste Violaine Cochard, familière du répertoire baroque, dialogue avec le pianiste (et compositeur) de jazz Edouard Ferlet.

Comment est né ce projet inattendu ?

Violaine Cochard : Nous nous sommes rencontrés lors d’une émission de radio alors que nous venions chacun de sortir un disque Bach : « Préludes & autres fantaisies » pour ma part et « Think Bach » pour Edouard. Ces deux enregistrements représentent nos choix personnels, nos goûts dans la musique de Bach – il s’est trouvé d’ailleurs que nous avions choisi certaines pièces en commun. On nous a alors proposé de jouer ensemble et nous avons eu envie de poursuivre l’aventure après l’émission.

Quelle est l’idée musicale qui guide ce duo ?

Violaine Cochard : Elle est bien sûr née de Bach que nous aimons tous les deux, mais on s’en est petit à petit détaché… Il y a eu un grand travail de composition de la part d’Edouard et c’est essentiellement sa musique que nous entendons. J’ai été très vite conquise par son univers musical, et cela a été un grand plaisir de me plonger dans sa musique. La belle surprise de ce duo est l’association inédite du piano et du clavecin, le mélange des timbres est vraiment intéressant, cela nous a nous-mêmes étonnés et inspirés.

« Le mélange des timbres est vraiment intéressant, cela nous a nous-mêmes étonnés et inspirés. »

En tant que claveciniste classique, quelle est votre relation avec l’improvisation ?

Violaine Cochard : Plus de la moitié de la musique de ce disque est improvisée. Les thèmes sont là, mais deviennent improvisation. Or qui dit improvisation dit composition instantanée. Nous nous sommes octroyé le temps des concerts avant d’enregistrer et cette maturation a été nécessaire. J’avais besoin de me familiariser avec les parties improvisées, avec cette immense liberté qui soudain m’était offerte et qui n’est pas si courante en musique  baroque. Bien que l’improvisation fasse partie de la pratique du continuo, le chemin est bordé, la réalisation obéit à des codes précis. Au fil des concerts, je me suis autorisée à emprunter des chemins moins convenus, plus éloignés de mon répertoire habituel…

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

Champagne Canard Duchêne, Abbaye de Noirlac
du Vendredi 1 juillet 2016 au Samedi 9 juillet 2016

1 Rue Edmond Canard, 51500 Ludes, France

Champagne Canard Duchêne, 1 Rue Edmond Canard, 51500 Ludes. Vendredi 1er juillet à 18h. Entrée libre


Abbaye de Noirlac, dortoir des convers, 18200 Bruère-Allichamps. Samedi 9 juillet à 18 h. Tél. : 02 48 96 17 16. Places : 0 à 12 €.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra