La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Over the cloud

Over the cloud - Critique sortie Théâtre Paris Espace Chapiteaux
Over the cloud CR : Christophe Raynaud de Lage

La Villette / CNAC / mes de Jérôme Thomas et Martin Palisse Over the cloud

Publié le 29 janvier 2015 - N° 229

Rituel hivernal à la Villette, le spectacle de fin d’études du CNAC est cette année dirigé par Jérôme Thomas et Martin Palisse. Un événement aux visées révolutionnaires puisqu’Over the cloud veut en finir avec  »le nouveau cirque » et se présente comme un Manifeste du  »cirque à nouveau ».

Pour rappel, le spectacle de fin d’études du CNAC – Centre National des Arts du Cirque sis à Châlons-en-Champagne, école phare du cirque en France – est chaque année dirigé par un professionnel confirmé du monde du cirque, du théâtre ou de la danse. Avec la promotion sortante de l’école, la 26ème cette année, l’enjeu est de donner aux futurs ex-élèves une expérience de spectacle, de tournée, et également un objectif qui structure leur dernière année de travail au CNAC. Onze jeunes gens de tous horizons – France, Europe, Amérique centrale et Amérique du Sud – ont donc développé Over the Cloud sous la houlette de Jérôme Thomas, jongleur de formation, et Martin Palisse, qui fut son élève. Deux purs produits du cirque donc, quand cet art se plaît souvent à faire appel aux professionnels du théâtre ou de la danse pour se mettre en piste. L’occasion d’un recentrement ? D’un retour à la tradition ? Bien au contraire, Over the Cloud, annonce Jérôme Thomas, sera le Manifeste d’un  »cirque à nouveau ».

Performance à contre-emploi

Qu’exprime donc Over the Cloud? Avant tout que la notion de groupe est primordiale. Les artistes sont (presque) toujours en piste et ils interviennent dans chaque discipline, ne brillent pas forcément et pas simplement dans leur propre spécialité. Une musique électronique accompagne l’incessant ballet des onze circassiens tout au long d’un spectacle qui démarre sur une lente marche de créatures masquées, entre préhistoire et carnaval, et s’achève sur un très beau tableau réunissant les artistes enfin individuellement identifiables, chacun à sa spécialité. Entre temps, corde lisse, fil, tissus, roue Cyr, voltige au sol, jongle et bascule coréenne se sont entrecroisés dans une chorégraphie parfois un peu monotone, mais par moments – nombreux – d’une indéniable beauté. Citons au hasard les cercles concentriques d’une roue Cyr qui circule librement sur son seul élan, ou encore la bascule coréenne que le groupe cherche à équilibrer. La performance s’effectue souvent à contre-emploi : le fildefériste tremble, les balles de jonglage tombent et une simple roue au sol fait spectacle. Hommage au cirque donc, dans l’inépuisable pluralité de sa créativité, Over the Cloud fourmille de l’énergie bien humaine de ses acteurs,  et nous dit que dans ce monde, où tout s’archive et s’échange dans le cloud, le circassien cultive l’interaction et l’élan collectif. 

Eric Demey

A propos de l'événement

Over the cloud
du Mercredi 28 janvier 2015 au Dimanche 22 février 2015
Espace Chapiteaux
75019 Paris, France

Mercredi, vendredi et samedi 20h, jeudi à 19h30, dimanche à 16h. Tel : 01 40 03 75 75. Durée : 1h40


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre