La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

Musiques Métisses

Musiques Métisses - Critique sortie Jazz / Musiques Angoulême

FESTIVAL / MUSIQUES DU MONDE / ANGOULÊME

Publié le 31 mai 2014 - N° 220

39ème édition, et plus que jamais l’ambition de rendre poreuses les chapelles musicales

Pas loin de quatre décennies qu’Angoulême devient aux beaux jours aussi internationale que poitevine, aussi créole que charentaise, quelque part entre la vallée de l’Anguienne, la Jamaïque, la Guinée ou le Vénézuela. Car « Musiques Métisses » porte son nom avec pertinence : la programmation mêle l’exotisme aux frottements modernes, la musique des racines y rencontre celles d’aujourd’hui. Autour du « Village », cœur du festival sur l’île de Bourgines, se tiennent les scènes découvertes et autres ateliers, espace jeunesse, rencontres littéraires, lectures ou création théâtrale. Mais c’est bien entendu la musique qui rythme les trois journées.
Week-end de musiques transversales de l’Océan Indien au Maghreb, des Caraïbes au Sahara
Entre autres artistes à y croiser, sur la scène du « Mandingue » ou ailleurs : la fanfare world d’Afrique du Nord Fanfaraï, Temenik Electric et son rock chaabi, les bluesmen touareg de Tamikrest ou The Afrorockerz, dont l’afrobeat fraye avec l’électro. Mais aussi des voix et des musiciens du Cap-Vert, de Madagascar, du Niger, du Bénin, d’Haïti, du Cameroun… Le vendredi sur la Grande Scène, la soirée sera dansante et hétéroclite, avec le groove world des Londoniens de Family Atlantica, la trompette sans frontière d’Ibrahim Maalouf,et le duo Winston McAnuff & Fixi qui unit une figure du reggae soul à l’accordéoniste alter-parigo du groupe Java. Le samedi, trois artistes féminines nous font réviser nos classiques afro, funk ou maloya pour mieux en exploser les codes : Ayo, Akua Naru et Maya Kamaty nous démontrent – s’il le fallait – qu’être une artiste venue de quelque part ne prive en rien d’inventer son propre son. Le dimanche, on assiste presque à un cours de musicologie jamaïcaine en live : du mento infaillible de The Jolly Boys, au brit ska de The Skints, en passant par le reggae roots revisité par les Français de Danakil, les rythmiques à contre-temps déclinent leurs émanations mondiales.
Vanessa Fara

A propos de l'événement

Musiques Métisses
du Vendredi 6 juin 2014 au Dimanche 8 juin 2014

Parc de l’Île de Bourgines, rue Fontchaudière 16000 Angoulême

Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 juin. Tél. 05 45 95 43 42. Site : www.musiques-metisses.com. Places : 23 à 35€. Pass 3 soirs : 33 à 72€.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques