La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Mille francs de récompense

Mille francs de récompense - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de l’Aquarium
Mille francs de récompense, mis en scène par Kheireddine Lardjam. Crédit : DR.

Théâtre de l'Aquarium / de Victor Hugo / mes Kheireddine Lardjam

Publié le 19 février 2018 - N° 263

Le metteur en scène Kheireddine Lardjam crée une version hétéroclite et généreuse de Mille francs de récompense, de Victor Hugo. Bouffées de comédie, de mélodrame, d’éloquence politique : un spectacle qui va à cent à l’heure.

On connait surtout Kheireddine Lardjam pour son engagement en faveur des écritures contemporaines. Le metteur en scène algérien a créé, depuis le début des années 2000, des textes d’Abdelkader Alloula, de Noureddine Aba, de Christophe Martin, de Rachid Boudjedra, de Maïssa Bey, de Samuel Gallet, de Pauline Sales, de Mustapha Benfodil… Aujourd’hui, c’est pourtant d’une pièce du répertoire classique dont s’empare l’artiste, en résidence au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine. Une œuvre du XIXème siècle : un drame aux accents comiques et politiques qui dénonce les injustices sociales d’une France soumise à la toute-puissance du monde de la finance. Dans Mille francs de récompense, Victor Hugo présente le naufrage d’une famille dont le destin est placé entre les mains du banquier véreux qui l’a ruinée. Mais Glapieu, un petit voleur de passage, va jouer le justicier au grand cœur.

Le risque d’en faire trop

Menée tambour battant par des interprètes dont la ferveur ne cède jamais le pas, cette proposition a tout du feu d’artifice. Fréquentes adresses au public, envolées de farce, hétérogénéité des effets de mise en scène, outrance de certains traits et certaines expressions… Pas question ici de donner dans la demi-teinte. Au risque d’en faire trop ? C’est ce que l’on se dit durant une partie de la représentation. Avant d’admettre qu’une belle générosité ressort de tout cela. Essentiellement centrée sur la vitalité des acteurs, cette vision contemporaine de Mille francs de récompense se donne pour principal objectif de faire revivre une fable. Et elle revit. Sans un passage à vide. Dans une efficacité de chaque instant. Bien sûr, Maxime Atmami, Azeddine Benamara, Romaric Bourgeois, Linda Chaïb, Samuel Churin, Etienne Durot, Aïda Hamri et Cédric Veschambre gagneraient parfois à davantage de mesure. Mais leur entrain, communicatif, finit par nous emporter. Comme le souhaitait Kheireddine Lardjam, plus de 150 ans après son écriture, la pièce d’Hugo s’ouvre à nous. Elle résonne « dans et avec le monde d’aujourd’hui ».

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Mille francs de récompense
du Jeudi 22 mars 2018 au Dimanche 8 avril 2018
Théâtre de l’Aquarium
Cartoucherie de Vincennes, 75012 Paris.

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h. Relâches les lundis, ainsi que les 1er, 2 et 3 avril. Spectacle vu au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Scène, le 5 février 2018. Durée : 1h50. Tél. : 01 43 74 99 61. www.theatredelaquarium.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre