La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Meurtre par omission

Le chantre de l'air de rien

Publié le 10 novembre 2008

Deux sœurs, l’aînée et la benjamine, veillent le coma de leur cadette qui a elle-même aidé l’euthanasie de leur père. Que faire face à l’énigme de la mort à donner par dignité ?

Dans un style qu’Henri Caillavet, l’auteur de Mourir dans la dignité, compare dans sa préface à celui de Beaumarchais, Jean-Pierre Klein s’empare d’un thème complexe qui interroge autant la philosophie que le droit et la morale. Transcrivant ce débat dans le récit de la vie de trois femmes aux tempéraments contrastés, il rejoint cette longue tradition de l’esprit français qui, de Voltaire à Sartre, use de la vulgarisation littéraire ou théâtrale pour donner chair aux idées. Autour du corps sans conscience de Claire, s’affrontent Christine, l’aînée dont la droiture se courbe et les certitudes se fissurent au fur et à mesure de la pièce, et Clémence, la benjamine, dont l’angélisme se délite à mesure que le doute sur ce qu’elle pensait de Claire s’insinue en elle. Philippe Adrien met en scène Agathe Alexis, Nicole Estrabeau et Anne de Broca dans cette parabole sur l’éternelle question du choix de mourir qui est, pour l’être humain, la marque même de sa liberté et de sa condition.
 
Catherine Robert


Meurtre par omission, de Jean-Pierre Klein ; mise en scène de Philippe Adrien. Du 12 novembre au 11 décembre 2008 à 20h30 ; samedi à 19h ; dimanche à 17h ; relâche le mardi. L’Atalante, 10, place Charles-Dullin, 75018 Paris. Réservations au 01 46 06 11 90.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre