La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda /Festival d'Avignon 2021

Le Musée de Bashar Murkus

Le Musée de Bashar Murkus - Critique sortie Théâtre Avignon Chapelle des pénitents blancs
© Piero Tauro

texte et mise en scène Bashar Murkus

Publié le 5 juin 2021 - N° 290

L’auteur et metteur en scène palestinien Bashar Murkus présente un huis clos saturé de violence.

L’intrigue confronte lors d’un dernier repas un terroriste condamné à mort pour un attentat commis dans un musée d’art contemporain, qui  causa la mort de 49 enfants et d’une enseignante, et l’inspecteur qui a conduit l’enquête contre lui. Une confrontation qui donne lieu à des jeux dangereux, ultra violents. Une trame au service de la volonté affirmée de Bashar Murkus de mettre à pied d’égalité « terrorisme individuel et terrorisme d’État » , d’interroger nos capacités à remodeler le monde. « Nous avons remarqué que le mot « terrorisme » était problématique car il est marqué négativement. Nous nous sommes donc tournés vers la question de l’extrémisme, du radicalisme et de la signification que nous pouvons donner aux actes d’une personne qui essaie de changer le monde à sa manière. (…) Ce que notre société et les médias construisent de l’image de ces personnes ne prend pas en compte le fait que c’est peut-être, pour elles, le seul moyen de changer leur réalité. » indique dans un entretien accordé au Festival d’Avignon l’auteur et metteur en scène, qui travaille au Théâtre Khasabi, théâtre indépendant palestinien implanté à Haïfa en Israël. En effet, le mot terrorisme est « marqué négativement ». Sans doute parce que factuellement et largement cette idée de « changer le monde à sa manière » est associée depuis quelques années au terrorisme islamiste qui a assassiné des dizaines de milliers de victimes. Si Bashar Murkus axe son raisonnement sur une explication de l’acte terroriste, il laisse par contre de côté les explications historiquement multiples du choix de la guerre par les États. Comme le droit le souligne, on ne peut faire l’impasse sur l’intention qui guide l’action. Il y a bien des façons de questionner nos responsabilités, celle présentée par Bashar Murkus ne convainc pas.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Le Musée
du Mardi 20 juillet 2021 au Dimanche 25 juillet 2021
Chapelle des pénitents blancs
Place de la Principale, 84000 Avignon

Les 20 et 21 juillet à 19h, du 23 au 25 à 14h et 19. Tél : O4 90 14 14 14.  Durée : 1h40.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre