La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Le faiseur de théâtre

Jane Austen, une vie sublimée par la création littéraire

Céline Devalan et la compagnie La Petite Vadrouille mettent en lumière la vie et l’œuvre de la grande romancière Jane Austen, qui exprime avec une exceptionnelle acuité la vérité des sentiments.

Publié le 10 novembre 2009

Patrick Schmitt s’empare de cette féroce et drolatique pantomime existentielle qui interroge de façon corrosive le théâtre… et le public !

Utzbach, Autriche profonde. L’auberge du Cerf noir, avec sa salle de bal encombrée d’ordures moisies et poussiéreuses. Les porcheries alentour déversent une odeur insoutenable. C’est là, dans cet environnement sublime qui exprime tout l’amour que l’auteur voue à sa remarquable patrie, que débarque avec femme et enfants le littérateur, philosophe et comédien d’Etat Bruscon, afin de représenter le soir même l’œuvre d’une vie, La Roue de l’Histoire. Le temps est lourd, et Bruscon a fort à faire afin d’aménager le lieu… à défaut de pouvoir aménager la capacité réceptive des spectateurs du cru. La dénégation de l’art théâtral est un thème majeur de cette œuvre ironique et mordante, carnavalesque et morbide, où le metteur en scène Patrick Schmitt revendique d’être irrespectueux face au texte et à ses didascalies. Lorsque Bruscon, double grimaçant de l’auteur, harangue ses interlocuteurs, c’est Bernhard lui-même qui parle, et le metteur en scène affirme : « Sur le théâtre, il faut prolonger cette insolence, casser les règles ! » Il nous invite à cette “pantomime existentielle“ grotesque et bouffonne, mais aussi terriblement désenchantée et grave. La chute du texte est d’ailleurs aussi effarante que comique. Comme une volonté irréductible de balayer toute banalité, de brandir une lucidité amère et blessante. Si Thomas Bernhard est autant joué en ce moment, ce n’est sans doute pas un hasard.

Agnès Santi 


Le faiseur de théâtre de Thomas Bernhard, mise en scène Patrick Schmitt, du 20 novembre au 13 décembre, du mercredi au samedi à 20h30, dimanche à 16h, relâche lundi et mardi, à La Forge, 17/19 rue des Anciennes Mairies, 92 Nanterre. Tél : 01 47 24 78 35.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre